7 décembre 2016 / 15:21 / il y a un an

USA-Interpublic confirme une enquête du DoJ

7 décembre (Reuters) - Le groupe publicitaire américain Interpublic Group of Cos a confirmé mercredi qu‘une de ses agences avaient été contactée par la division antitrust du département de la Justice (DoJ) au sujet de ses pratiques concernant la production de spots publicitaires.

Le Wall Street Journal a rapporté mardi, citant des sources proches du dossier, que le DoJ cherche à déterminer si des agences publicitaires aux Etats-Unis ont manipulé des procédures d'appel d'offres pour favoriser certaines de leurs filiales au détriment de sociétés indépendantes. (on.wsj.com/2h1OMbV)

L‘information a fait baisser Interpublic et son concurrent Omnicom à Wall Street mardi et pèse aussi sur les cours de Bourse des géants européens Publicis et WPP , qui ont des filiales aux Etats-Unis.

Interpublic a souligné son intention de coopérer avec l‘enquête gouvernementale. “Notre code de conduite stipule que nous respections les meilleurs intérêts de nos clients. Dans le cas de la production, cela passe par l‘exigence d‘avoir au moins trois offres pour tous les projets au-dessus d‘un seuil minimal de dollars”, a précisé le groupe dans un communiqué.

L‘action IPG perd encore 1,38% à Wall Street vers 15h15 GMT, au lendemain d‘un recul de 3,04%. (Aishwarya Venugopal à Bangalore, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below