7 décembre 2016 / 10:56 / dans 9 mois

LEAD 1-PostNL rejette l'offre définitive de bpost

(Actualisé avec des précisions, contexte, citations, cours de Bourse)

AMSTERDAM, 7 décembre (Reuters) - PostNL rejeté mercredi l‘offre définitive de 2,54 milliards d‘euros de l‘opérateur postal belge bpost, la société néerlandaise expliquant que le monde politique néerlandais s‘oppose à une opération qui serait en outre susceptible de grever les résultats.

C‘est pour l‘essentiel la place de l‘Etat belge dans le capital de bpost qui suscite la controverse. Ce dernier détient 51% du capital mais sa participation tomberait à 40% dans la nouvelle entité issue de la fusion.

PostNL a dit craindre que la présence de l‘Etat belge ne se traduise par une incapacité de la nouvelle structure à s‘adapter au changement. L‘une des raisons pour lesquelles des discussions n‘ont pas été officiellement engagées avec bpost, explique l‘opérateur néerlandais, est l‘opposition manifestée par le ministre de l‘Economie néerlandais Henk Kamp.

“L‘une des principales préoccupations exprimées par plusieurs politiques néerlandais tient à la participation de 40% et à l‘influence que l‘Etat belge conserverait dans la nouvelle combinaison”, observe PostNL dans un communiqué.

Bpost soulignait que la nouvelle structure aurait une place de choix en Europe et génèrerait de nombreuses synergies, alors que la direction de PostNL estimait que ce projet d‘acquisition par l‘opérateur belge d‘une société privée et plus souple n‘avait pas beaucoup de sens.

“Cela va au-delà de la simple politique; cela concerne plus généralement tous nos actionnaires. Nous sommes très préoccupés par le manque d‘un soutien critique de la part de nos actionnaires, personnel inclus, de nos clients et du gouvernement”, a dit Herna Verhagen, directrice générale de PostNL. “Si on examine les raisons de fond, on voit qu‘on avait à l‘esprit l‘intérêt de nos actionnaires”.

Plusieurs actionnaires, grands et petits, avaient toutefois demandé à PostNL d‘écouter au moins ce que bpost avait à lui dire mais s‘étaient heurtés au refus du conseil d‘administration.

L‘action PostNL a perdu plus de 9% à 4,30 euros à la suite de l‘annonce du rejet, bien en deçà du prix de 5,75 euros proposé par bpost le 1er décembre dernier. Elle aggravait sa perte à la mi-journée, reculant de 11,6% à 4,19 euros.

Pendant ce temps, bpost gagnait 0,83% en Bourse de Bruxelles. (Toby Sterling et Anthony Deutsch, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below