7 décembre 2016 / 07:10 / il y a 8 mois

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS/LONDRES, 7 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en hausse mercredi à l'ouverture, tandis que l'euro et le dollar marquent une pause, à la veille de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) qui pourrait orienter la tendance après les fortes fluctuations qui ont fait suite à l'élection de Donald Trump.

La BCE devrait prolonger de six mois son programme de rachats d'actifs au-delà de mars 2017 et pour un montant identique, soit 80 milliards d'euros par mois, estiment en majorité des économistes interrogés par Reuters.

D'après les premières indications disponibles, le Dax à Francfort devrait ouvrir à ses plus hauts niveaux depuis début janvier, au-dessus du seuil de résistance des 10.800 points sur lequel il butte depuis le mois d'août.

Le CAC avait terminé au-dessus des 4.600 points, à un pic de l'année, mardi.

La Bourse de Tokyo a fini en hausse, dans le sillage de Wall Street et soutenue plus particulièrement par SoftBank < 984.T> qui a annoncé un investissement de 50 milliards de dollars aux Etats-Unis.

L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,27% à ce stade de la journée et l'indice large MSCI monde a atteint un pic de près de deux mois, ayant repris 3,4% par rapport à ses points bas du mois de novembre.

Wall Street a terminé mardi une séance volatile en légère hausse, le Dow Jones ayant encore battu un record de clôture, soutenue par les banques à l'approche d'une hausse des taux de la Fed attendue par les marchés pour la semaine prochaine, mais aussi par le secteur des télécoms.

Mardi, les bourses européennes ont fini en hausse, portées par le secteur bancaire, notamment en Italie - où les rendements de la dette souverains se sont détendus - dans un climat de confiance sur un assainissement des banques italiennes malgré la victoire du "non" au référendum.

Les traders semblent aussi parier sur le fait que le président de la BCE Mario Draghi fera tout pour éviter des tensions trop fortes sur les marchés.

L'euro se maintient autour de 1,0720 dollar et l'indice du dollar face à un panier de devises de référence est quasiment inchangé.

"Nous nous attendons à ce que la BCE prolonge son programme de rachat d'actifs de six mois, ce qui je pense serait conforme aux anticipations des marchés. Mais s'il y a le moindre signal d'allègement progressif ("tapering") du programme, cela devrait doper l'euro étant donné qu'il y a encore d'importantes positions à découvert sur la devise (européenne)", dit Junya Tanase, responsable de la stratégie changes de JPMorgan Chase Bank.

Les cours du pétrole poursuivent leur baisse entamée la veille dans la crainte que l'accord de réduction de la production conclu par l'Opep, avec la Russie, ne suffise pas à résorber les excédents qui pèsent sur les cours.

VALEURS À SUIVRE

* CREDIT SUISSE a annoncé mercredi plus d'un milliard de francs suisses (924 millions d'euros) de réduction des coûts additionnelles, le directeur général Tidjane Thiam tentant de s'adapter aux conditions difficiles qui entravent la restructuration de la deuxième banque suisse. La banque a également abaissé son objectif de bénéfice imposable de 2018 des divisions Asie-Pacifique et Gestion de fortune.

* PARROT et FAURECIA ont annoncé mardi des discussions exclusives pour permettre à l'équipementier automobile d'entrer au capital de Parrot Automotive, la filiale du fabricant de drones spécialisée dans la connectivité et "l'infotainment" pour l'industrie automobile, avec la possibilité d'en prendre progressivement le contrôle.

* ORANGE a obtenu du Conseil d'Etat le renvoi devant la cour d'appel de Versailles d'un litige fiscal de 1,9 milliard d'euros qui l'oppose à l'Etat français, selon des documents publiés mardi par BFM Business.

* RENAULT prépare un nouveau plan de développement dans les véhicules électriques qui élargirait notamment sa gamme actuelle aux fourgons, rapporte mercredi Les Echos.

* VIVENDI. La part de Vivendi dans le capital de Telecom Italia est montée de 23,15% à 24,19% du 23 novembre au 5 décembre, montre un document boursier.

* EDF, ENGIE -Les moyens de production fossiles d'électricité ont été nettement plus sollicités en France au troisième trimestre 2016 qu'au cours de la même période de 2015 en raison de la faible performance du parc nucléaire, selon des données publiées mardi par la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

* ESSILOR a promu Laurent Vacherot, actuel directeur général adjoint, au poste de directeur général délégué, afin de renforcer la direction du numéro un mondial de l'optique ophtalmologique.

* SOLVAY a annoncé mercredi la signature d'un accord pour vendre son activité de câbles d'acétate de cellulose à un fonds géré par la société d'investissement Blackstone.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Avec Hideyuki Sano, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below