6 décembre 2016 / 21:52 / dans 10 mois

Détente accrue entre les USA et Cuba avant l'arrivée de Trump

LA HAVANE/WASHINGTON, 6 décembre (Reuters) - Cuba et les Etats-Unis vont dresser une feuille de route pour approfondir la détente entre les deux pays lors d‘une réunion mercredi, a annoncé le gouvernement cubain mardi.

La cinquième commission bilatérale Etats-Unis-Cuba intervient en pleine incertitude sur les relations entre les Washington et La Havane compte tenu de la promesse du futur président des Etats-Unis Donald Trump de mettre fin à la détente si Cuba ne propose pas un meilleur accord.

Le gouvernement de Barack Obama a demandé aux entreprises américaines de conclure des contrats supplémentaires à Cuba pour consolider le rapprochement voulu par le président sortant avant l‘entrée en fonction de son successeur le 20 janvier.

“Nous allons définir les actions qui seront menées dans les prochaines semaines pour approfondir le processus d‘amélioration des relations”, a déclaré le ministère cubain des Affaires étrangères.

Il y aura par exemple des visites de haut niveau et des accords de coopération dans les domaines qui intéressent les deux pays, a précisé le ministère.

Plusieurs grandes sociétés américaines comme General Electric sont en passe de conclure des contrats à Cuba, dit-on de source proche du dossier. Selon une de ces personnes, basée à Washington, une dizaine d‘accords sont en négociations, dans les navires de croisière ou les voyages ou encore dans le domaine des télécommunications.

Lors d‘un meeting de campagne à Miami en Floride où vivent de nombreux exilés cubains, le candidat républicain Donald Trump avait dit qu‘il chercherait à revenir sur l‘ouverture entre les Etats-Unis et Cuba sauf si la liberté de religion était établie dans l‘île communiste et si les prisonniers politiques étaient libérés.

Une conférence de presse donnée par des élus du Congrès américains et quatre hommes d‘affaires cubains est prévue mercredi. Ils devraient appeler les Etats-Unis à lever l‘embargo sur Cuba et appeler Trump à ne pas revenir sur la détente, selon un communiqué diffusé par le sénateur démocrate du Vermont Patrick Leahy. (Sarah Marsh, Nelson Acosta et Marc Frank à La Havane; Matthew Spetalnick à Washington; Danielle Rouquié pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below