6 décembre 2016 / 07:12 / il y a 10 mois

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS/LONDRES, 6 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues étales ou en légère hausse mardi à l‘ouverture et l‘euro se stabilise après avoir nettement progressé la veille malgré la victoire du “non” au référendum italien de dimanche, qui avait été largement anticipée.

D‘après les premières indications disponibles, l‘indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu‘à 0,15% à l‘ouverture et le Dax à Francfort 0,2% tandis que le FTSE à Londres pourrait perdre 0,04%.

Lundi, à part un léger repli pour Milan, les Bourses européennes ont terminé en nette hausse, les investisseurs ignorant les risques d‘instabilité politique en Italie pour retenir plutôt les nouvelles mesures d‘assouplissement monétaire que pourrait annoncer jeudi la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.

La Bourse de Tokyo a terminé mardi en hausse modérée, après deux séances de baisse, soutenue par des indicateurs économiques américains jugés encourageants, qui ont calmé les inquiétudes liées à l‘Europe après l‘annonce, lundi, de la démission du président du Conseil italien Matteo Renzi.

L‘indice MSCI regroupant les valeurs d‘Asie et du Pacifique (hors Japon) prend 0,67%, sa plus forte hausse en deux semaines.

Wall Street a terminé en hausse lundi, avec un gain de 0,24% pour le Dow Jones, une séance marquée par un nouveau record du Dow Jones, un indicateur soulignant le dynamisme de l‘économie américaine étant venu s‘ajouter à la hausse du pétrole et à la bonne tenue des valeurs bancaires.

Le dynamisme du secteur des services, dont l‘indice a atteint un pic d‘un an en novembre, a fait grimper les rendements des obligations du Trésor américain.

Sur le marché des changes, l‘euro se maintient au-dessus de 1,07 dollar après avoir rebondi la veille par rapport à un plus bas de 21 mois à 1,0505 dollar à la faveur de rachat de positions à découvert, certains cambistes ayant jugé exagérée la baisse de la monnaie unique ces dernières semaines.

Le dollar australien recule après la décision de la banque centrale de maintenir ses taux directeurs, cette dernière se montrant toutefois prudente sur la croissance économique après une série d‘indicateurs décevant qui ouvrent la voie à un éventuelle contraction de l‘activité au troisième trimestre.

Les cours du pétrole reculent d‘environ 0,7%, l‘augmentation de la production dans quasiment toutes les grandes régions d‘exportation malgré l‘accord de réduction de la production conclu par l‘Opep avec la Russie laissant craindre que l‘excédent qui pèse sur les marchés se prolonge en 2017.

Le regain d‘intérêt des investisseurs pour les actifs à risque a entraîné les valeurs refuge telles que le yen et l‘or à la baisse.

Les cours des métaux retombent après leur hausse de plus de 3% la veille. Les pertes sont néanmoins limitées par le repli du dollar et l‘accélération de la croissance dans les services en Chine au mois de novembre.

VALEURS À SUIVRE

* SANOFI envisage une contre-offre sur le groupe suisse de biotechnologies Actelion, déjà convoité par l‘américain Johnson & Johnson, a rapporté lundi Bloomberg en citant plusieurs personnes proches du dossier. Selon des premiers indicateurs, le titre Actelion est indiqué en hausse de près de 4%.

* TECHNIP a annoncé lundi que ses actionnaires et ceux de FMC Technologies avaient approuvé le projet de fusion des deux groupes. La réalisation de l‘opération est prévue pour le début de 2017.

* ENGIE : Les prix du gaz devraient augmenter de 5% voire “un petit peu plus” au début de 2017, a rapporté lundi Le Figaro sur son site internet. Cette hausse proviendrait de deux augmentations: celle des tarifs réglementés, due à une hausse des coûts d‘approvisionnement d‘Engie dans le sillage de la remontée des cours du pétrole, et l‘application de la taxe TICGN (taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel) - ou contribution climat énergie (taxe carbone).

* TOTAL : Le Mexique a annoncé lundi avoir attribué à un consortium regroupant Total et Exxon Mobil l‘un des blocs de la zone de Perdido Fold Belt, dans le golfe du Mexique, lors d‘une série d‘enchères sur des réserves de pétrole et de gaz en eaux profondes.

* BNP PARIBAS a annoncé lundi qu‘elle se situait “bien au-dessus” des exigences réglementaires applicables en 2017 en matière de ratios de fonds propres

* GENFIT étudierait plusieurs options, dont celle d‘une vente, selon Bloomberg. La société biopharmaceutique envisagerait aussi des accords de licence ou des partenariats.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Avec Saikat Chatterjee, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below