26 mai 2016 / 20:17 / il y a 2 ans

LEAD 2-Wall St marque une pause, Apple repasse les 100 dollars

* Le Dow Jones a perdu 0,13%, le S&P 500 0,02% mais le Nasdaq a avancé de 0,14%

* Chute de près de 16% de l‘action Abercrombie & Fitch

* Le titre Apple repasse les 100 dollars (Actualisé avec d‘autres actifs financiers)

par Noel Randewich

NEW YORK, 26 mai (Reuters) - La Bourse de New York a fini peu changée jeudi, marquant une pause après deux jours de forte hausse, les investisseurs cherchant de nouvelles raisons de prolonger l‘élan du marché actions.

L‘indice Dow Jones a perdu 0,13%, soit 23,22 points, à 17.828,29. Le S&P-500, plus large, a cédé 0,44 point, soit 0,02%, à 2.090,10. Le Nasdaq Composite a avancé de son côté de 6,88 points (+0,14%) à 2.088,50.

Il s‘agit de la troisième progression de suite du Nasdaq, en hausse de 3% depuis le début de la semaine -- le Dow Jones et le S&P 500 affichent pour leur part une progression de près de 2% sur cette période.

Le S&P 500, indice de référence des gérants de fonds, n‘est plus qu‘à quelque 2% de son record historique de 2.134,72 points atteint le 20 mai 2015.

La bonne tenue de Wall Street depuis quelques jours s‘explique surtout par l‘acceptation de plus en plus forte d‘une prochaine hausse des taux d‘intérêt aux Etats-Unis -- peut-être dès le mois de juin -- un tour de vis monétaire interprété comme un signe de la solidité de l‘économie américaine.

Deux nouveaux indicateurs macro-économiques sont venus accréditer l‘hypothèse d‘une accélération de la croissance au deuxième trimestre aux Etats-Unis.

Les commandes de biens durables ont nettement progressé en avril, de 3,4%, tandis que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont baissé plus fortement que prévu la semaine dernière. ,

Ces indicateurs vont dans le sens d‘une hausse des taux en juin ou en juillet mais les investisseurs ont désormais intégré cette possibilité après la surprise provoquée la semaine dernière par les déclarations de la Réserve fédérale sur un éventuel tour de vis monétaire le mois prochain.

“Les intervenants de marché lèvent le pied après avoir gagné beaucoup d‘argent. Ils attendent les prochaines statistiques”, a déclaré Phil Blancato, directeur général de Ladenburg Thalmann Asset Management.

Jerome Powell, gouverneur à la Réserve fédérale, a dit dans la journée qu‘une hausse de taux pourrait intervenir bientôt aux Etats-Unis si les indicateurs confirment une poursuite de la croissance économique et un resserrement du marché du travail.

BONNE JOURNÉE POUR LES VALEURS DE LA DISTRIBUTION

Face à un panier de devises internationales, le dollar a reculé de plus de 0,2%, revenant à un moment à un creux de huit jours, sous le coup d‘un détail de la statistique relative aux biens durables qui a conduit certains cambistes à croire que la Fed pourrait finalement observer le statu quo en juin et en juillet.

Les commandes de biens durables hors défense et hors aéronautique, composante considérée comme un indicateur des projets d‘investissement des entreprises, ont baissé de 0,8% après un recul de 0,1% le mois précédent.

L‘accès de faiblesse du dollar ne profite pas au pétrole, dont les cours sont en légère baisse après avoir en séance dépassé pour la première fois depuis des mois la barre des 50 dollars le baril.

Le cours de l‘or a également baissé, de plus de 0,3%, tandis que le prix des emprunts du Trésor à 10 ans a gagné près de 0,4%.

Apple a gagné 0,80% pour repasser la barre psychologique des 100 dollars, soutenant la cote dans son ensemble et s‘éloignant un peu plus de son creux de l‘année de 89,47 dollars touché il y a deux semaines.

Toujours dans le secteur technologique, le titre HP Inc , qui a recueilli les activités de matériel informatique de l‘ancien Hewlett-Packard, a bondi de 6,97% à 13,05 dollars, affichant la deuxième plus forte hausse de l‘indice S&P 500 après que le groupe a publié mercredi un bénéfice trimestriel meilleur que prévu.

La progression la plus marquée du S&P 500 est à mettre à l‘actif de l‘action Dollar Tree (+12,77%), portée par les résultats meilleurs que prévu du distributeur à bas coûts.

Son concurrent Dollar General a également fait état de performances supérieures aux attentes, ce qui s‘est traduit par une progression de 4,61% de son titre.

Toujours du côté des plus fortes hausses et du côté de la distribution, l‘action Costco Wholesale a pris 3,58% après que la chaîne de magasins d‘entrepôt a également bénéficié de l‘accueil favorable réservé à ses résultats trimestriels.

Le titre Abercrombie & Fitch a plongé de 15,67% après que l‘enseigne de prêt-à-porter a annoncé que son chiffre d‘affaires, sur le premier trimestre, clos le 30 avril, de l‘exercice 2016-2017, avait baissé pour le 13e trimestre consécutif. (Benoit Van Overstraeten pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below