21 avril 2016 / 18:12 / dans un an

LEAD 1-Renault confiant pour 2016 avec l'Europe et ses nouveaux marchés

* CA +11,7% à 10,5 milliards au T1 (+16,3% hors changes)

* Immatriculations +7,3%, Europe +8,9%, hors Europe +4,7%

* Renault plus optimiste pour l‘Europe, moins pour le Brésil

* L‘Inde dépasse la Russie comme 8e marché du groupe

* Objectifs 2016 confirmés (Actualisé avec téléconférence, consensus et précisions)

par Gilles Guillaume

PARIS, 21 avril (Reuters) - Renault a fait état jeudi d‘un bond de 11,7% de son chiffre d‘affaires au premier trimestre, la vigueur plus forte que prévu du marché européen venant s‘ajouter à de nouveaux marchés comme l‘Inde, venus en renfort.

Le constructeur au losange a vu ses immatriculations augmenter de 7,3% à 692.453 véhicules sur les trois premiers mois de l‘année, avec une hausse de 8,2% en Europe et une progression de 4,7% hors du continent.

Contrairement aux trimestres précédents, les ventes hors Europe sont en hausse, de nouveaux marchés comme l‘Afrique, le Moyen-Orient et l‘Inde compensant la faiblesse persistante de la Russie ou du Brésil.

En un an, cette faiblesse a rétrogradé le marché brésilien de la deuxième à la sixième place dans le palmarès du groupe, tandis que l‘Inde, où Renault a triplé ses ventes, a détrôné la Russie à la huitième position.

Cette tendance se confirmera sur l‘ensemble de 2016, le constructeur ayant revu en hausse sa prévision pour le marché européen de +2% à au moins +5%, et en baisse celle pour le Brésil, à -15/-20% contre -6% attendu précédemment.

“Le niveau de notre carnet de commandes, notamment pour la nouvelle Mégane en Europe et pour la Kwid en Inde, nous place sur le bon chemin pour atteindre nos objectifs”, a déclaré le directeur financier Dominique Thormann, pour sa dernière présentation de résultats avant de céder sa place à Clotilde Delbos.

Renault a ainsi confirmé ses objectifs annuels, notamment une hausse de son chiffre d‘affaires à changes constants et une amélioration de la marge opérationnelle du groupe.

Le chiffre d‘affaires est ressorti à 10,49 milliards d‘euros (+16,3% hors effets de changes), grâce surtout à la hausse des volumes mais aussi aux ventes aux partenaires (moteurs et productions croisées notamment pour Nissan ou Daimler ).

Les ventes aux partenaires, qui ont représenté 2,7 points de croissance, devraient réaccélérer en 2017 avec notamment l‘impact, à partir du quatrième trimestre 2016, de l‘arrivée de la Nissan Micra produite dans l‘usine Renault de Flins.

Le consensus Thomson Reuters donnait un CA de 10,29 milliards d‘euros, les estimations oscillant entre 9,7 et 10,5 milliards.

Renault a également revu en hausse sa prévision de croissance du marché mondial, qui devrait désormais atteindre 2% contre +1/+2% attendu jusqu‘ici.

Malgré le renfort de nouveaux marchés au grand international, la part de l‘Europe dans les ventes du groupe a atteint 63% au premier trimestre, son plus haut niveau depuis cinq ans.

En Iran, Renault a multiplié ses ventes par sept et en Chine, il devrait présenter la semaine prochaine au salon de Pékin le nouveau Koleos, son deuxième SUV fabriqué à Wuhan.

Le communiqué:

bit.ly/1qFi97C

La présentation:

bit.ly/23LUqEJ (Edité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below