14 avril 2016 / 06:47 / il y a 2 ans

LEAD 1-Nestlé-Croissance organique supérieure au consensus au T1

(Actualisé avec des précisions, contexte, commentaire d‘analystes)

ZURICH, 14 avril (Reuters) - Nestlé a confirmé jeudi ses prévisions annuelles après avoir enregistré au premier trimestre une croissance organique de 3,9%, supérieure aux attentes, une croissance accélérée des volumes ayant compensé un contexte de prix moins favorable.

Le consensus Reuters donnait une croissance organique de 3,7%. Elle était de 4,2% sur la période comparable de l‘an passé.

Comme ses concurrents, le groupe de Vevey est confronté à un ralentissement de croissance et à une clientèle plus exigente dans les marchés émergents, et en particulier en Chine, tandis que les ventes en Inde sont encore en phase de récupération après le rappel de nouilles Maggi. Malgré cela, le groupe suisse a mentionné des gains de parts de marché.

“Comme anticipé, le premier trimestre a vu la dynamique positive de la croissance interne réelle se poursuivre, avec une adaptation des prix plus faible. Nous avons gagné des parts de marché dans la majorité de nos catégories et de nos activités”, déclare dans un communiqué Paul Bulcke, l‘administrateur délégué de Nestlé.

Le groupe alimentaire a confirmé la prévision d‘une croissance organique, c‘est-à-dire hors effets de change et répercussions d‘acquisitions et de cessions, “en ligne avec 2015, avec une amélioration des marges et du bénéfice récurrent par action à taux de change constants, ainsi que de la rentabilité du capital”.

Nestlé a également fait part d‘un chiffre d‘affaires en hausse à 20,9 milliards de francs suisses (19,2 milliards d‘euros), conforme à un consensus qui le donnait à 20,98 milliards.

La croissance en volume (“croissance interne réelle”) a été de 3% durant le trimestre, soit un peu mieux que celle du concurrent Unilever, qui a été de 2,6%.

L‘action Nestlé est attendue en hausse de 1,3% en ouverture d‘un marché suisse qui gagnerait alors 0,4%.

“Les performances les plus fortes ont été enregistrées en Europe, en Asie du Sud-Est, et en Afrique, ainsi que par Nescafé, Nespresso et les produits pour animaux de compagnie”, dit encore Nestlé dans son communiqué.

Le groupe suisse a pu également augmenter les prix mais la croissance qui en a résulté a été plus lente qu‘un an auparavant.

Les ventes en Asie, Océanie et Afrique (AOA) ont dégagé une croissance organique de 2,1%, contre 0,5% un an auparavant, montrant un redressement après le rappel de nouilles Maggi effectué en Inde l‘an passé.

Pour l‘analyste Jon Cox, de Kepler Cheuvreux, l‘évolution de la zone Asie “reflète un rebond plus rapide que prévu de Maggi en Inde”. L‘analyste apprécie les chiffres communiqué par Nestlé et ajoute: “Compte tenu des déceptions des deux derniers trimestres, c‘est extrêmement encourageant”.

Silke Koltrowitz, Wilfrid Exbrayat pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below