4 avril 2016 / 17:02 / il y a un an

LE POINT sur les "Panama papers"

4 avril (Reuters) - Plusieurs pays ont annoncé lundi l'ouverture d'enquêtes
sur des soupçons de fraude après les révélations sur la création au Panama par
des milliers de personnes, y compris des dirigeants politiques et des chefs
d'entreprise, de sociétés écrans destinées à faciliter l'évasion fiscale ou le
blanchiment d'argent.
    
-----------------------------------------------------------------------
 SYNTHESE-Après la presse, des Etats vont enquêter        
 La France demande le fichier des "Panama papers"         
 Londres veut étudier les "Panama papers"                 
 Le Kremlin estime qu'on veut discréditer Poutine         
 Ukraine-Des députés réclament une enquête sur Porochenko 
 Des hommes politiques brésiliens mis en cause            
 Le gouvernement islandais attaqué                        
 Australie-Plus de 800 personnes épinglées                
 La Socgen dit se conformer aux règles fiscales           
 Altice dit avoir utilisé légalement une sté au Panama    
 Un proche de Marine Le Pen se défend                     
-----------------------------------------------------------------------

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below