14 mars 2016 / 14:18 / il y a 2 ans

LEAD 1-Auchan-Les résultats progressent, mais la France reste à peine

* Le résultat opérationnel courant progresse de 5,5%

* Les ventes en France en recul pour la 3e année consécutive

* Système U-Feu vert de la concurrence attendu avant l‘été (Actualisé avec détails, conférence)

par Pascale Denis

PARIS, 14 mars (Reuters) - Auchan a amélioré sa performance opérationnelle courante en 2015, malgré une nouvelle baisse de ses ventes en France où le groupe perd du terrain pour la troisième année consécutive et où il promet une inflexion pour la fin de l‘année 2016.

Cinquième distributeur en France et troisième français à l‘international derrière Carrefour et Casino , Auchan a vu ses ventes progresser de 1,7% à taux de change constants et hors essence, à 54,23 milliards d‘euros.

Cette hausse s‘explique par l‘expansion de son parc de magasins, principalement en Chine grâce à sa coentreprise Sun Art Retail et en Russie, où Auchan est numéro trois de la distribution derrière Magnit et X5 Retail.

A magasins constants, les ventes accusent un recul de 1,3%.

Surtout, en France, où le groupe réalise 35% de ses ventes, le chiffre d‘affaires a encore reculé de 2,7%, après un repli de 2,2% en 2014, malgré des baisses de prix massives annoncées il y a deux ans pour reconquérir des parts de marché.

Plus exposé que ses pairs aux très grands hypermarchés, avec une présence forte sur le segment fragilisé du non alimentaire, Auchan ne parvient pas à renverser la tendance.

La part de marché de ses hypers a reculé à 8,2% l‘an dernier (contre 8,4% en 2014) dans les produits de grande consommation, selon les données de KanterWorldPanel.

“C‘est là notre challenge”, a reconnu Wilhelm Hubner, président du directoire d‘Auchan Holding, lors d‘une conférence de presse.

Pour redresser la barre, fort d‘une nouvelle équipe mise en place à la fin 2015, il entend “repartir à la conquête dans les produits frais traditionnels” et poursuivre les efforts déployés depuis deux ans dans l‘offre non alimentaire et les marques propres comme In Extenso dans le textile pour enfants ou Airport dans les bagages.

“Les premiers résultats d‘une inversion de tendance devraient se faire sentir à la fin du deuxième semestre”, a indiqué Wilhelm Hubner.

BONNES PERFORMANCES EN CHINE ET RUSSIE

Le groupe mise aussi, à l‘avenir, sur les synergies attendues de son alliance avec Système U, actuellement en cours d‘examen par l‘Autorité de la concurrence et dont il attend le feu vert “avant l‘été”.

Ces chiffres contrastent avec ceux de Carrefour qui a vu ses ventes progresser dans l‘Hexagone dans l‘ensemble de ses formats.

A l‘international, Auchan reste à la peine en Italie, où il adapte son modèle en réduisant ses promotions pour miser sur du discount “au quotidien”, mais progresse nettement en Chine (+5,1% à taux constants), contrairement à Carrefour, ainsi qu‘en Europe de l‘Est (+9% à taux constants).

L‘enseigne signe notamment une “très bonne performance en Russie”, malgré la récession qui frappe le pays, grâce à une bonne image prix et des gains de parts de marché.

Au total, le groupe a amélioré son résultat d‘exploitation courant, qui augmente de 5,5% (+7,4% à taux de change constants) à 1,181 milliard d‘euros, grâce à une progression de sa marge commerciale permise par ses accords à l‘achat avec Système U et l‘allemand Metro et à un meilleur mix avec ses marques propres.

Impacté par des coûts de restructuration de 73 millions, principalement en Italie, le résultat net part du groupe recule de 6,3% à 518 millions. Hors éléments exceptionnels, le résultat net “ajusté” grimpe de 10,5%.

“Avec des résultats 2015 globalement au rendez-vous de nos prévisions et des fondamentaux solides, la nouvelle organisation va nous permettre de passer à la vitesse supérieure”, prévoit Wilhelm Hubner.

Pour gagner en efficacité, Auchan, propriété de la famille Mulliez, s‘est réorganisé fin 2015 autour de trois entités, Auchan Retail pour la distribution regroupant les hypermarchés, la proximité et le e-commerce, Immochan pour l‘immobilier et Oney Banque Accord pour la banque. (Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below