23 septembre 2015 / 20:49 / il y a 2 ans

LEAD 1-Oberthur veut entrer en Bourse d'ici fin décembre-sources

(Actualisé avec précisions)

par Pamela Barbaglia et Emiliano Mellino

LONDRES, 23 septembre (Reuters) - Le groupe de capital-investissement Advent International veut lancer prochainement l‘introduction en Bourse du spécialiste des cartes à puce Oberthur Technologies (IPO-OBER.PA), après avoir décliné une offre d‘achat commune présentée par Carlyle et Eurazeo, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Oberthur Technologies, numéro deux mondial des cartes à puce derrière Gemalto, devrait donc être coté en Bourse de Paris d‘ici la fin de l‘année, ont ajouté ces sources.

Le dépôt du dossier auprès d‘Euronext est attendu d‘ici deux semaines, a dit une autre source.

Outre le tandem Carlyle-Eurazeo, PAI et Silver Lake étaient en lice pour tenter de prendre le contrôle d‘Oberthur mais ils se sont retirés sans faire d‘offre et la proposition de Carlyle-Eurazeo était inférieure au montant de 1,7 milliard d‘euros attendu par Advent, ont dit deux des sources.

Advent, Oberthur et Eurazeo ont refusé de commenter ces informations. Carlyle et PAI n‘étaient pas disponibles dans l‘immédiat pour un commentaire.

Advent, conseillé par Rothschild, espère qu‘une introduction en Bourse lui assurera une meilleure valorisation et a déjà mandaté des banques en vue de l‘offre publique de vente, ont dit les sources.

Le groupe, qui vient de lancer le processus de mise sur le marché du spécialiste des technologies de paiement Worldpay (IPO-WORLD.L), a commencé à étudier les différentes options envisageables pour Oberthur cette année.

Advent a racheté 90% du groupe français en 2011 pour 1,15 milliard d‘euros, le fondateur, Jean-Pierre Savare, et sa famille conservant le solde.

Oberthur Technologies a réalisé en 2014 un excédent brut d‘exploitation (Ebitda) de 147 millions d‘euros, après 132 millions en 2013. Il prévoit un Ebitda d‘environ 175 millions cette année, a dit une source bancaire proche de l‘entreprise.

Son principal concurrent, Gemalto, est valorisé en Bourse sur la base d‘un multiple valeur d‘entreprise/Ebitda de 8,8 contre 12,3 et 16,1 respectivement pour Ingenico et Wirecard, selon les données Thomson Reuters.

Le cours de Gemalto a fortement baissé ces dernières semaines après l‘annonce de marges jugées décevantes et de la fermeture du service Safecard aux Etats-Unis.

Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below