7 septembre 2015 / 05:58 / il y a 2 ans

** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

PARIS/LONDRES, 7 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en hausse d'environ 1% lundi à l'ouverture, après avoir perdu plus de 2% vendredi à la suite de la publication de chiffres de l'emploi aux Etats-Unis qui n'ont rien fait pour clarifier les perspectives concernant le calendrier de hausse des taux de la Réserve fédérale.

D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien pourrait gagner jusqu'à 1,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort 1% et le FTSE à Londres 0,9%.

Les créations d'emplois ont été nettement inférieures aux attentes (173.000 contre 220.000 attendues par les économistes) mais les chiffres des deux mois précédents ont été revus en hausse, le taux de chômage (5,1%) est tombé à un plus bas depuis avril 2008 et le salaire horaire moyen et la durée hebdomadaire de travail ont tous deux augmenté.

Ces chiffres peuvent se prêtent à plusieurs interprétations.

La Bourse de Tokyo est en légère hausse peu avant la clôture, après une séance volatile avec d'un côté les incertitudes concernant le calendrier de hausse des taux aux Etats-Unis et les turbulences financières en Chine et de l'autre la bonne tenue de valeurs comme Toshiba.

L'indice MSCI Asie-Pacifique hors Japon recule de 0,7% à ce stade, dans un climat d'aversion au risque face à une réouverture en repli de la Bourse de Shanghai, après quatre jours de fermeture des marchés chinois.

Wall Street est fermée ce lundi pour Labor Day, la fête du travail aux Etats-Unis. La Bourse de New York a été encore emportée vendredi par un accès de volatilité et a fini la semaine sur une nouvelle séance de baisse, les chiffres de l'emploi du mois d'août aux Etats-Unis n'ayant rien fait pour dissiper les incertitudes entourant le calendrier du relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale.

Le ralentissement en Chine et les incertitudes sur les taux américains pourraient conduire les investisseurs à revoir à la baisse leurs prévisions de résultats des sociétés américaines.

Le dollar est faible face au yen et à l'euro faute de clarté sur l'évolution des taux aux Etats-Unis et les cours du pétrole restent orientés en baisse.

VALEURS À SUIVRE

* VIVENDI. Le président du directoire Arnaud de Puyfontaine n'exclut pas que le groupe français augmente à l'avenir sa participation dans l'opérateur télécoms espagnol Telefonica mais il ne prévoit pas dans l'immédiat d'augmenter sa part dans Telecom Italia. Par ailleurs, le groupe Canal+, dont Vincent Bolloré a pris la présidence cette semaine, a par ailleurs annoncé vendredi la nomination d'un nouveau directeur de la rédaction pour sa chaîne d'informations iTELE.

* TF1, M6, VIVENDI - Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a annoncé vendredi qu'il entendrait le 14 septembre les dirigeants des chaînes LCI (groupe TF1), Paris Première (Groupe M6) et Planète + (groupe Vivendi) défendre leur projet de passage de la TNT payante à la TNT gratuite.

* FNAC. L'enseigne de biens culturels devrait annoncer ce lundi l'ouverture de deux magasins franchisés dans la capitale ivoirienne en partenariat avec Prosuma, le leader ivoirien de la distribution, selon une information publiée par Les Echos.

* MAUREL & PROM a annoncé vendredi avoir été informé par l'opérateur de l'oléoduc de l'Association Coucal d'une situation de force majeure conduisant à l'interruption de l'évacuation du pétrole brut sur un tronçon.

* SCHNEIDER. Credit Suisse a entamé lundi le suivi du titre avec une opinion de "surperformance" et un cours objectif de 63 euros.

* BAYER. Le groupe chimique allemand conseille aux vignerons de ne plus utiliser son fongicide Moon Privilege dans l'attente des conclusions d'une enquête lancée par sa filiale CorpScience sur un lien éventuel entre ce produit et des altérations de la vigne.

* THYSSENKRUPP. Le groupe industriel allemand a réduit ses coûts de plus d'un milliard d'euros cette année, dépassant ainsi son objectif, et il va poursuivre ses efforts pour réaliser des économies, a déclaré son directeur financier.

* AXEL SPRINGER. L'éditeur allemand a entrepris de se désengager de Russie, rapporte l'agence russe RBC.

* VOLKSWAGEN. L'ancien président du conseil de surveillance du groupe, Ferdinand Piëch, a empêché le président du directoire Martin Winterkorn d'assouvir son ambition de lui succéder, ce qui témoigne de l'influence persistante du patriarche dans les coulisses du constructeur automobile allemand, rapportent deux publications respectées en Allemagne.

* NOVARTIS prévoit de tester pour la première fois sur l'homme en 2016 des lentilles de contact "intelligentes" en cours de développement avec Google, a annoncé le directeur général du groupe pharmaceutique suisse au journal Le Temps.

* PFIZER. Le traitement du laboratoire aidant à l'arrêt du tabagisme n'augmente pas les risques de crises cardiaques ou de dépression, selon des scientifiques, prenant le contre-pied d'études précédentes.

* Tableau des principaux marchés mondiaux : (Juliette Rouillon, édité par Véronique Tison)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below