29 juillet 2015 / 10:10 / dans 2 ans

LEAD 1-Solvay acquiert l'américain Cytec pour $5,5 mds

* Solvay investit dans les composites légers pour l‘aéronautique

* L‘opération valorise Cytec à 6,4 milliards de dollars

* Une acquisition intéressante mais à un prix élevé, selon KBC

* Solvay procédera à une émission d‘actions pour la financer

* L‘action perd plus de 3% (Actualisé avec propos de Clamadieu, cours de Bourse)

BRUXELLES, 29 juillet (Reuters) - Le groupe chimique belge Solvay a annoncé mercredi l‘acquisition de son concurrent américain Cytec pour 5,5 milliards de dollars (5,0 milliards d‘euros) afin de se renforcer dans les composites légers qui font l‘objet d‘une forte demande dans l‘industrie aéronautique.

Cytec, qui réalise l‘essentiel de ses ventes en Amérique du Nord, réalise un chiffre d‘affaires annuel d‘environ deux milliards de dollars et emploie 4.600 salariés dans le monde.

Le groupe fabrique des matériaux composites et adhésifs pour les industries aéronautique et automobile et également des produits servant dans l‘industrie minière.

Solvay versera 75,25 dollars en numéraire pour chaque action Cytec, à comparer à un cours de clôture de 58,39 dollars mardi à Wall Street.

Dette comprise, la valeur d‘entreprise s‘élève à 6,4 milliards de dollars, soit un multiple de 14,7 fois l‘Ebitda qui diminue à 11,7 fois en tenant compte des synergies potentielles.

Solvay entend financer l‘acquisition par une émission d‘actions de 1,5 milliard d‘euros et de la dette.

“Le marché des composites dans le secteur aéronautique connaît une croissance d‘environ 10% par an”, a déclaré le président du comité exécutif du groupe, Jean-Pierre Clamadieu, lors d‘une conférence téléphonique. “Cytec est bien positionné pour bénéficier de cette croissance.”

Il a ajouté s‘attendre à ce que l‘acquisition soit finalisée au quatrième trimestre après approbation des autorités de la concurrence des deux côtés de l‘Atlantique.

Solvay évalue les économies à 100 millions d‘euros par an dans les trois ans suivant la fusion et ajoute que l‘acquisition sera relutive dès après la première année.

Pour les analystes de KBC Securities, l‘acquisition fait sens mais Solvay paie un prix plutôt élevé.

L‘action du groupe belge chute de 3,16% à 123,95 euros vers 10h00 GMT, l‘une des plus fortes baisses de l‘indice paneuropéen FTSEurofirst 300.

Le groupe belge a par ailleurs fait état d‘un bénéfice brut ajusté des éléments exceptionnels (Rebitda) en hausse de 8,1% au deuxième trimestre, à 500 millions d‘euros, conforme à l‘estimation moyenne (499 millions d‘euros) de sept analystes interrogés par Reuters.

Le chiffre d‘affaires a progressé de 4,2% à 2,68 milliards d‘euros, grâce à une croissance dans la chimie de spécialité alors que la demande a baissé fortement dans le secteur des hydrocarbures. (Robert-Jan Bartunek, Véronique Tison pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below