13 juillet 2015 / 14:30 / il y a 2 ans

Grèce-Merkel et ses alliés saluent une victoire de l'Europe

BERLIN, 13 juillet (Reuters) - La classe politique allemande a défendu lundi l‘accord conclu dans la matinée à Bruxelles entre la Grèce et ses partenaires de la zone euro, les lieutenants de la chancelière Angela Merkel présentant ce compromis comme une victoire pour l‘Europe.

Les députés allemands vont être rappelés de leurs vacances pour une session extraordinaire afin de se prononcer, vendredi matin, sur l‘ouverture de négociations en vue d‘accorder à Athènes un nouveau plan d‘aide -- le troisième en cinq ans -- en échange de mesures d‘austérité draconiennes.

Auparavant, la Vouli, le Parlement monocaméral grec, devra approuver l‘accord et adopter les premières mesures du programme.

“L‘Europe a gagné”, a twitté lundi matin Peter Altmaier, le directeur de cabinet d‘Angela Merkel, ajoutant que “l‘Allemagne a participé à trouver la solution du début à la fin”.

Peter Tauber, le secrétaire général de l‘Union chrétienne-démocrate (CDU), le parti de Merkel, a dit s‘attendre à ce que son groupe parlementaire soutienne largement la chancelière lors du vote.

Lors d‘une réunion de la direction fédérale de la CDU lundi matin, a-t-il ajouté, une seule personne a critiqué l‘accord de Bruxelles.

“Il est clair que la direction est derrière Angela Merkel et la soutient. La chancelière a été longuement applaudie après avoir présenté les choses avec énergie et enthousiasme”, a dit Peter Tauber.

Mais certains élus conservateurs restent sceptiques.

“Cet accord aggrave encore les risques déjà énormes pour les contribuables européens”, a estimé le député CDU Wolfgang Bosbach.

En février dernier, le Bundestag avait approuvé l‘extension de l‘aide à la Grèce mais plusieurs élus conservateurs avaient souligné qu‘ils ne faisaient pas confiance à Athènes.

Sur les 32 “non” enregistrés à l‘époque, 29 venaient de la CDU et de son parti frère bavarois, l‘Union chrétienne-sociale (CSU). En outre, 109 élus conservateurs qui avaient voté “oui” avaient également signé un texte faisant part de leurs “réserves”.

Les sociaux-démocrates du SPD, partenaires de Merkel au gouvernement, ont, eux, apporté sans attendre leur soutien à l‘accord de Bruxelles.

Pour Peter Matuschek, de l‘institut de sondage Forsa, la chancelière obtiendra sans difficulté le feu vert du Bundestag.

“Bien sûr, il y aura toujours les gens du bloc conservateur qui ont déjà voté contre l‘aide à la Grèce dans le passé”, a-t-il dit. “Mais la majorité de Merkel est si large qu‘elle l‘emportera.” (Michael Nienaber et Michelle Martin, Guy Kerivel pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below