12 février 2015 / 18:54 / il y a 3 ans

LEAD 1-L'Oréal sauve son année 2014 avec un T4 en forte accélération

* La croissance organique atteint 4,9% au T4, contre 3,3% attendus

* Forte progression dans les produits de luxe

* La marge opérationnelle progresse de 40 points à 17,3% (Actualisé avec précisions)

par Pascale Denis

PARIS, 12 février (Reuters) - L‘Oréal a publié un résultat opérationnel 2014 en progression de 3,5%, alors que le groupe de cosmétiques a sauvé son année grâce à une forte accélération dans les produits de luxe et au redressement de sa division grand public.

Le numéro un mondial des cosmétiques, dont la croissance était tombée à 2,3% seulement au troisième trimestre (son plus bas niveau depuis 2009), a fortement accéléré la cadence à 4,9% au dernier trimestre, faisant nettement mieux que les 3,3% attendus par les analystes.

“L‘Oréal signe une solide fin d‘année, avec une croissance organique beaucoup pus forte que prévu”, note Eva Quiroga, analyste d‘UBS.

Après un fort ralentissement aux Etats-Unis, en Europe de l‘Ouest et en Chine, la division grand public (L‘Oréal Paris, Garnier, Maybelline) a redressé la barre, signant une croissance de 3% au dernier trimestre, après un recul de 0,4% au trimestre précédent.

La croissance dans les produits de luxe (Lancôme, Saint Laurent, Armani ou Kiehl‘s) a quant à elle grimpé de 8,6%, permettant à la division de boucler l‘année sur une progression de 7,1%, comparable à celle de la division de parfums et cosmétiques de LVMH (Dior, Guerlain, Givenchy).

Toutes les zones géographique ont fait mieux au 4e trimestre - hormis la région Afrique-Moyen Orient restée stable - avec une progression particulièrement forte en Europe de l‘Ouest (+4,3%), la région la plus rentable du groupe, ainsi qu‘en Amérique latine (+13,9%).

Cette performance du 4e trimestre, la meilleure d‘une année en demi-teinte, a permis à L‘Oréal de signer une croissance organique de 3,7% sur l‘ensemble de l‘année.

Au total, les ventes ont atteint 22,53 milliards d‘euro (+1,8%) en 2014, un chiffre légèrement supérieur aux 22,45 milliards du consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

Pour 2015, dans “un environnement économique incertain, mais plus porteur sur le plan monétaire”, le groupe dit rester “mobilisé” pour surperformer le marché des cosmétiques en 2015.

Davantage de précisions sont attendues lors d‘une présentation prévue vendredi matin.

Le résultat opérationnel a progressé de 3,5% à 3,89 milliards d‘euros, en ligne avec les 3,88 milliards attendus par les analystes, pour une marge opérationnelle en hausse de 40 points de base à 17,3%, après une baisse des frais publi-promotionnels abaissés à 29,1% des ventes.

La division cosmétique active, qui signe une très brillante année avec la plus forte croissance organique du groupe (+8,7%) voit sa rentabilité grimper de 100 points de base à 22,7%, dépassant celle de l‘ensemble des divisions.

Le bénéfice net avance de 3,1% à 3,12 milliards d‘euros, hors éléments exceptionnels et le dividende proposé ressort à 2,70 euros, contre 2,50 euros un an plus tôt.

En Bourse, L‘Oréal a fini à 157,90 euros jeudi, signant une progression de 14% depuis le début de l‘année et superformant l‘indice diversifié européen qui avance de 11,5% sur la période.

Le communiqué:

bit.ly/1DlRE9K (Edité par Matthieu Protard)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below