September 19, 2013 / 1:21 PM / 7 years ago

Dossier "baleine de Londres"-Amende de $920 mlns pour JPMorgan

19 septembre (Reuters) - JPMorgan Chase payera une amende de 920 millions de dollars (679 millions d’euros) environ, aux autorités monétaires et aux gendarmes des marchés aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne, pour clore un certain nombre de litiges liés à une perte sur dérivés de 6,2 milliards de dollars subie l’an passé, selon des documents publiés jeudi.

Cette perte avait été imputée à des transactions risquées sur le marché des dérivés opérées par le trader français Bruno Iksil, surnommé la “baleine de Londres”, au sein du Chief Investment Office (CIO) de JPMorgan à Londres.

La première banque américaine versera 300 millions de dollars au Contrôleur de la monnaie des Etats-Unis, 200 millions à la Réserve fédérale et 200 millions à la Securities and Exchange Commission (SEC), auxquels s’ajouteront 137,6 millions de livres à la Financial Conduct Authority britannique.

Dans leurs décisions, les régulateurs mettent l’accent sur les négligences de la banque en matière de gestion du risque et d’information financière. Ils reprochent aussi à JPMorgan de n’avoir pas informé son conseil d’administration et ses autorités de tutelle des carences en gestion du risque décelées par la direction. (David Henry et Emily Flitter à New York, Sarah Lynch et Aruna Viswanatha à Washington, Huw à Londres, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below