June 21, 2013 / 7:53 AM / in 6 years

Chine-La banque centrale met en garde les banques-sources

PEKIN/HONG KONG, 21 juin (Reuters) - Des responsables de la banque centrale chinoise ont prévenu cette semaine les banques commerciales qu’elles ne devaient pas s’attendre à pouvoir compter indéfiniment sur un flux de liquidités abondant et que la politique monétaire resterait prudente, a-t-on appris vendredi de sources directement informées du déroulement de la réunion.

Les marchés monétaires chinois ont été secoués ces derniers jours par la décision de la banque centrale de limiter ses injections de liquidités dans un marché tendu.

Des analystes estiment que la Banque populaire de Chine (PBOC) souhaite adresser un avertissement clair aux banques qui utilisent les financements à court terme pour des opérations de trading au lieu de les consacrer au crédit.

Ces tensions ont fait fortement monter les taux de financement au jour le jour sur le marché chinois.

La banque centrale a aussi exigé des banques commerciales qu’elles améliorent la gestion de leurs liquidités, à commencer par les plus grosses d’entre elles, censées contribuer à la stabilisation du marché, ont précisé quatre sources.

La PBOC n’a pas répondu dans l’immédiat à des demandes de commentaires.

Vendredi, certains établissements financiers ont dû accepter des taux d’intérêt allant jusqu’à 25% pour des financements au jour le jour.

Les craintes d’une aggravation des tensions ont toutefois reflué à la faveur de rumeurs de marché évoquant l’injection de liquidités par la banque centrale. Deux des principales banques du pays ont en outre démenti avoir reçu des financements d’urgence de la PBOC.

A la différence des tensions sur les marchés interbancaires occidentaux durant la crise de 2008-2009, la situation du marché chinois reflète en majeure partie l’évolution de la politique de la banque centrale et sa volonté de freiner certaines formes de crédit.

“Alors que le ratio crédits/PIB de la Chine atteint 200%, nous pensons que la PBOC agit dans la droite ligne des efforts du gouvernement pour réduire l’effet de levier, rééquilibrer et repositionner l’économie dans le sens d’une croissance soutenable”, expliquent Yiping Huang et Igor Arsenin, respectivement économiste et stratégiste taux de Barclays, dans une étude.

Le gouvernement chinois a réaffirmé mercredi son engagement à réduire les risques financiers et à faire en sorte que la croissance du crédit profite à l’économie réelle. (Bureaux de Pékin et Hong Kong, Marc Angrand pour le service français, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below