June 12, 2013 / 12:54 PM / 6 years ago

Bruxelles écrit aux USA après l'affaire d'espionnage Prism

BRUXELLES, 12 juin (Reuters) - La commissaire européenne à la Justice, Viviane Reding, a écrit au ministre américain de la Justice, Eric Holder, pour réclamer des explications après la révélation du programme secret de surveillance des communications par internet mis en place par les services secrets américains.

Dans une lettre vue par Reuters, Viviane Reding s’inquiète d’un éventuel accès de grande ampleur aux données concernant les citoyens européens.

Ce programme secret de l’Agence nationale de sécurité (NSA), dont le nom de code est Prism, a permis à ces services secrets d’avoir accès à des données via de grands acteurs de l’internet comme Google, Facebook ou Skype, selon les révélations du Washington Post et du Guardian.

“Je souhaiterais que vous me fournissiez des explications et des éclaircissements sur le programme Prism, sur d’autres programmes américains relatifs à la collecte et à la recherche (de données) et sur la législation en vertu de laquelle de tels programmes peuvent être autorisés”, lit-on dans la lettre.

Viviane Reding et Eric Holder doivent se rencontrer vendredi à Dublin dans le cadre d’une réunion ministérielle déjà prévue.

Dans sa lettre, Viviane Reding demande à l’Attorney General de dire si des ressortissants de l’UE ont été visés par Prism, de quelle importance a été l’accès des Etats-Unis aux données et de quelle manière les sociétés et les citoyens européens peuvent contester la surveillance de leur correspondance privée.

Depuis 2011, l’UE essaie de négocier un accord transatlantique de protection des données qui limiterait l’accès des Etats-Unis aux données européennes. Les discussions achoppent notamment sur la question de savoir quels droits les Européens auraient sur le sol américain, a dit à Reuters un responsable de la Commission cette semaine.

Les responsables européens se demandent aussi si la protection des données ne doit pas être introduite dans les négociations sur l’accord de libre-échange entre l’UE et les Etats-Unis qui doivent commencer le mois prochain. (Claire Davenport, Danielle Rouquié pour le service français, édité par Gilles Trequesser)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below