May 26, 2013 / 2:34 PM / in 6 years

Koweit-Des élus veulent annuler un contrat GDF-Suez -presse

KOWEIT, 26 mai (Reuters) - Des parlementaires koweitiens ont appelé à annuler un contrat pour la construction d’une centrale électrique au gaz et un site de désalinisation d’eau de mer remporté par un consortium mené par GDF Suez en janvier, apprend-on dans la presse.

Le consortium inclut aussi le japonais Sumitomo et la société locale Abdullah Hamad al Sagar & Brothers.

Les parlementaires et le gouvernement du Koweit sont souvent en conflit en ce concerne les grands contrats d’infrastructure, des désaccords qui retardent l’investissement et les réformes économiques dans ce grands pays producteur de pétrole.

Certains parlementaires ont estimé que le processus d’appel d’offres n’avait pas été suffisamment transparent.

Une commission d’enquête parlementaire a recommandé d’annuler le contrat, s’est contenté de rapporter dimanche le journal al-Rai sur son site internet, sans plus de détail.

A Paris, GDF Suez n’a pas souhaité faire de commentaire sur cette information dans l’immédiat.

Une fois opérationnel, en 2015, le site représenterait environ 12% de la capacité de production électrique installée du Koweit et un quart des capacités de désalinisation du pays.

La partie eau du projet permettrait ainsi de rendre potable chaque jour 486.000 mètres cubes d’eau de mer. (Sylvia Westall, Juliette Rouillon pour le service français, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below