January 8, 2013 / 8:03 AM / 6 years ago

Un responsable israélien favorable au choix de Hagel au Pentagone

JERUSALEM, 8 janvier (Reuters) - Danny Ayalon, vice-ministre des Affaires étrangères israélien et ancien ambassadeur d’Israël aux Etats-Unis, s’est déclaré mardi, dans les colonnes du quotidien Yedioth Ahronoth, favorable au choix de Chuck Hagel comme nouveau secrétaire américain à la Défense.

“Je l’ai rencontré à de nombreuses reprises, et il considère assurément Israël comme un allié véritable et naturel des Etats-Unis”, a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Danny Ayalon.

Barack Obama a confirmé lundi soir sa décision de nommer l’ancien sénateur républicain du Nebraska Chuck Hagel pour remplacer l’actuel secrétaire à la Défense, Leon Panetta, qui souhaite se retirer. (voir )

La ratification du choix présidentiel par le Congrès risque cependant d’être difficile, ses détracteurs rappelant qu’il s’est opposé aux sanctions contre l’Iran et qu’il a aussi un jour critiqué l’influence de ce qu’il a appelé le “lobby juif” à Washington.

Un responsable du gouvernement israélien resté anonyme a en revanche estimé dans les colonnes du quotidien pro-Netanyahu Israel Hayom que le choix de Chuck Hagel était une “très mauvaise nouvelle”, ajoutant: “Clairement, cela ne sera pas facile avec lui”.

Beaucoup d’analystes israéliens estiment que Barack Obama entend continuer à donner le ton des relations entre les deux pays, et que le choix de Hagel au Pentagone, s’il est confirmé par le Congrès, lui permettra de “jouer au ‘bon flic’” avec Netanyahu.

Donné favori pour les élections législatives du 22 janvier, le Premier ministre israélien n’a pas encore commenté cette nomination.

Chuck Hagel a quant à lui cherché à faire taire les critiques en expliquant lundi au Lincoln Journal Star que son bilan témoignait de son “soutien sans équivoque, total envers Israël” et qu’il avait “déclaré à de nombreuses reprises que l’Iran est un “Etat qui soutient le terrorisme.”

“Faire avancer le processus de paix au Proche-Orient est dans l’intérêt d’Israël”, a-t-il ajouté.

Moshe Arens, ancien ministre israélien de la Défense, a relativisé l’impact d’une nomination de Chuck Hagel sur la stratégie d’Obama. “Aux Etats-Unis, la politique est faite par le président, pas par les membres du gouvernement”, a-t-il déclaré à Reuters. (Dan Williams, Hélène Duvigneau pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below