December 6, 2012 / 3:43 PM / 7 years ago

France-Action lundi à l'usine ArcelorMittal de Basse-Indre

NANTES, 6 décembre (Reuters) - Une intersyndicale s’est réunie jeudi pour la première fois à l’usine ArcelorMittal de Basse-Indre (Loire-Atlantique), près de Nantes, où une soixantaine de postes vont être supprimés par le transfert à Florange des deux premières étapes de sa production.

Les syndicats ont décidé de mener lundi sur le site une “action” - dont les modalités précises seront dévoilées vendredi. Selon eux, le transfert du décapage et du laminage des bobines d’acier “met en péril l’avenir du site” de Basse-Indre, qui emploie 546 salariés et en fait travailler 150 autres d’entreprises sous-traitantes. (Guillaume Frouin, édité par Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below