November 5, 2012 / 12:52 PM / 8 years ago

ENCADRE-USA 2012-La longue marche vers le "mur budgétaire"

WASHINGTON, 5 novembre (Reuters) - Le “mur budgétaire” qui menace les Etats-Unis d’une nouvelle récession en l’absence d’accord sur la fiscalité et les dépenses publiques d’ici au début de l’an prochain (voir ) s’est construit au fil des ans sous les Congrès et les présidents américains successifs.

Voici les principales étapes de ce processus :

* 1998-2001 : bénéficiant d’une longue période d’expansion économique, le budget des Etats-Unis enchaîne les excédents sous la présidence de Bill Clinton.

* 2001 : explosion de la bulle internet. Le nouveau président, George W. Bush, et le Congrès instaurent des allégements d’impôt “temporaires” massifs. Après les attentats du 11-Septembre, les Etats-Unis et leurs alliés envahissent l’Afghanistan.

* 2002 : après quatre ans d’excédents, le budget américain passe dans le rouge avec un déficit de 158 milliards de dollars.

* 2003 : les Etats-Unis et leurs alliés envahissent l’Irak. La Maison blanche et le Congrès appliquent de nouveaux allégements d’impôts. Le déficit atteint 378 milliards de dollars.

* 2004-2006 : Wall Street remonte, le déficit se réduit.

* 2007-2008: la bulle immobilière américaine explose, déclenchant une crise financière mondiale; Wall Street chute et les Etats-Unis s’enfoncent dans leur pire récession depuis la Grande Dépression des années 1930. George W. Bush et le Congrès renflouent les principales banques du pays. Le déficit atteint 459 milliards de dollars en 2008.

* 2009 : Barack Obama et le Congrès s’accordent sur un plan de relance de 787 milliards de dollars qui inclue de nouveaux allégements d’impôts “temporaires”. Le secteur automobile est renfloué par l’Etat. La récession prend fin mi-2009 et Wall Street remonte. Le déficit atteint 1.400 milliards de dollars.

* 2010 : Barack Obama signe la réforme de la santé et crée la commission Simpson-Bowles chargée de trouver des solutions pérennes pour réduire le déficit mais dont les propositions de réforme en profondeur de la fiscalité seront pour l’essentiel ignorées. Les républicains, emmenés par les conservateurs du “Tea Party”, prennent le contrôle de la Chambre des représentants aux élections de mi-mandat. Barack Obama accepte de prolonger de deux ans les allégements d’impôts de l’ère Bush. Le déficit est ramené à 1.300 milliards de dollars.

*2011 : les tensions au Congrès se concentrent sur la volonté du Trésor de relever le plafond de la dette publique et aboutissent à la création d’un “super-comité” chargé d’étudier une réforme fiscale. Le plafond de la dette est relevé, la note souveraine des Etats-Unis dégradée. Le “super-comité” se dissout sur un constat d’échec. D’importantes coupes dans les dépenses publiques sont prévues pour 2013. Le déficit budgétaire est estimé à 1.600 milliards de dollars.

* Printemps 2012 : Le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke, met en garde le Congrès contre l’approche d’un “mur budgétaire massif”.

* Automne 2012 : Le Congressional Budget Office, organisme bipartisan de contrôle des finances publiques, avertit qu’en l’absence d’accord, le mur budgétaire pourrait conduire le pays à une nouvelle récession. Le déficit budgétaire 2012 est estimé à 1.100 milliards de dollars.

* 6 novembre : élections.

* 13 novembre : ouverture de la session du Congrès.

* 31 décembre : faute de décision au Congrès, les allègements d’impôts de l’ère Bush prolongés par Barack Obama expirent.

* Début 2013 : en l’absence de nouvelles mesures, des coupes automatiques dans les dépenses publiques entrent en vigueur et le plafond de la dette publique est atteint. (Kevin Drawbaugh, Patrick Temple-West, Marc Angrand pour le service français, édité par Gilles requesser)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below