for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

HSBC mandatée pour vendre le Crédit Immobilier de France-Presse

PARIS, 10 mai (Reuters) - HSBC a été mandatée pour trouver un repreneur au Crédit Immobilier de France (CIF), dont plusieurs émissions obligataires ont vu leur cotation suspendue en début de semaine, rapporte le quotidien Les Echos.

L’Autorité des marchés financiers (AMF) avait déclaré mercredi avoir demandé à la Caisse Centrale du Crédit Immobilier de France (3CIF) de suspendre les transactions sur certaines obligations sécurisées. (voir )

Des sources de marché avaient expliqué cette décision par le fait que 3CIF n’avait pu déposer ses comptes avant la date limite du 30 avril et que sa note était menacée d’une baisse de plusieurs échelons par Moody’s.

“Dans ces conditions, le CIF se voit contraint de s’adosser à un groupe bancaire. HSBC a été mandaté pour trouver un repreneur”, explique Les Echos dans son édition datée de vendredi.

HSBC n’était pas disponible dans l’immédiat pour commenter cette information.

Mercredi, BPCE avait démenti une rumeur selon laquelle les Caisses d’épargne pourraient racheter ou fusionner avec le CIF.

Ce dernier est pour l’instant contrôlé par le groupe non coté Procivis, qui regroupe plus de 50 sociétés coopératives pour l’accession à la propriété. Il affichait l’an dernier un encours brut de crédits de 33,3 milliards d’euros, titrisé à près des deux tiers. (Marc Angrand, avec Lionel Laurent, édité par Danielle Rouquié)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up