November 11, 2011 / 6:20 PM / 8 years ago

Les marchés anticipent une dégradation de la note française-Hollande

PARIS, 11 novembre (Reuters) - Les marchés ont déjà anticipé une dégradation de la note souveraine de la France, a déclaré vendredi le candidat socialiste à l’élection présidentielle de 2012.

François Hollande s’exprimait au lendemain de l’ouverture d’une enquête par l’Autorité des marchés financiers sur la diffusion par l’agence de notation Standard & Poor’s d’une information erronée laissant penser que la signature française, actuellement “triple A”, avait été abaissée.

“Nous payons nos emprunts d’Etat avec un taux d’intérêt supérieur à celui des Allemands. D’une certaine façon, c’est comme si nous étions déjà dégradés mais nous ne le sommes pas encore”, a-t-il dit à Vienne-le-Château (Marne), où il a commémoré l’Armistice du 11 novembre 1918.

“Je ne souhaite pas que la note de la France soit dégradée. Je constate simplement que les marchés ont déjà anticipé”, a-t-il ajouté devant des journalistes. (Yves Clarisse)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below