for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

L'économie allemande accuse une contraction de 10,1% au deuxième trimestre

A Francfort. L'économie allemande s'est contractée de 10,1% au deuxième trimestre, sa plus forte baisse depuis 1970, en raison de la chute des dépenses des ménages, de l'investissement des entreprises et des exportations dans le contexte de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, montre jeudi la première estimation officielle du produit intérieur brut (PIB). /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

BERLIN (Reuters) - L’économie allemande s’est contractée de 10,1% au deuxième trimestre, sa plus forte baisse depuis 1970, en raison de la chute des dépenses des ménages, de l’investissement des entreprises et des exportations dans le contexte de la crise provoquée par la pandémie de coronavirus, montre jeudi la première estimation officielle du produit intérieur brut (PIB).

“Il s’agit de la plus forte baisse depuis le début des calculs trimestriels du produit intérieur brut (PIB) allemand en 1970”, a déclaré Destatis, l’institut fédéral de la statistique.

En rythme annuel, le PIB s’est contracté de 11,7% sur la période avril-juin, selon les données corrigées des variations saisonnières (CVS).

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne une contraction de 9,0% d’un trimestre sur l’autre et une baisse de 11,3% du PIB en rythme annuel.

Le PIB de la première économie d’Europe avait déjà reculé de 2,0% sur les trois premiers mois de l’année.

Michael Nienaber, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up