June 25, 2019 / 2:48 AM / 5 months ago

Nissan pourrait être contraint de revoir sa structure de capital-DG

YOKOHAMA, Japon, 25 juin (Reuters) - Nissan pourrait être contraint de revoir sa structure capitalistique, a déclaré mardi son directeur général Hiroto Saikawa, soulignant que l’alliance entre le constructeur japonais et Renault était basée sur une relation gagnant-gagnant qui pourrait vite se briser si cela venait à changer.

Cette déclaration, effectuée lors de l’assemblée annuelle des actionnaires de Nissan, mardi matin à Yokohama, suggère qu’un apaisement des tensions entre les deux partenaires n’est pas à l’ordre du jour.

Elle intervient quelques jours à peine après que les deux constructeurs automobiles ont mis fin à leur querelle publique autour de la représentation de la marque au losange dans les puissants comités du conseil d’administration de Nissan.

Hiroto Saikawa a dit que la firme nippone allait remettre à plus tard les discussions avec Renault autour du renforcement de leur alliance afin de se focaliser sur son redressement après le scandale Carlos Ghosn.

L’arrestation en novembre dernier au Japon de l’architecte de l’alliance Renault-Nissan pour des accusations de malversations financières a accentué les tensions entre les deux groupes. (Naomi Tajitsu; Jean Terzian pour le service français)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below