for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Europe/PMI-La reprise du secteur privé bat de l'aile en septembre

(Actualisé avec résultats de l’enquête au Royaume-Uni)

PARIS, 5 octobre (Reuters) - Principaux résultats définitifs des enquêtes Markit auprès des directeurs d’achat du secteur des services en Europe publiés lundi :

* ZONE EURO - LE SECTEUR PRIVÉ QUASIMENT À L’ARRÊT

LONDRES - L’activité du secteur privé de la zone euro a ralenti en septembre pour se maintenir d’extrême justesse en territoire de croissance face à la résurgence de la pandémie de coronavirus, montrent les résultats de l’enquête mensuelle que réalise IHS Markit auprès des directeurs d’achat (PMI).

L’indice composite, qui combine l’activité des services et celle du secteur manufacturier, est tombé à 50,4 en septembre contre 51,9 en août pour se rapprocher dangereusement du seuil de 50 qui sépare la contraction de la croissance.

Les services, qui représentent les deux tiers du produit intérieur brut (PIB) de l’union monétaire, ont encore pesé avec un indice tombé à 48,0 contre 50,05 en août.

Cet indice des services est néanmoins légèrement supérieur à une première estimation à 47,6.

“Avec une économie de la zone euro quasiment à l’arrêt en septembre, les chance d’un nouveau repli au quatrième trimestre ont clairement augmenté”, commente Chris Williamson, chef économiste d’IHS Markit.

* ALLEMAGNE - LA CROISSANCE DU SECTEUR PRIVÉ SE MAINTIENT MALGRÉ LES SERVICES

BERLIN - La croissance du secteur privé de la première économie d’Europe s’est maintenue en septembre malgré un fléchissement de l’activité des services.

L’indice composite, qui combine les services et l’activité manufacturière, a grimpé à 54,7 contre 54,4 en août, montrent les résultats de l’enquête mensuelle que réalise IHS Markit auprès des directeurs d’achat (PMI).

Cet indice composite, soutenu par la bonne santé du secteur manufacturier, est supérieur à une première estimation à 53,7.

La croissance des services a été minimale en revanche avec un indice tombé à 50,6 en septembre contre 52,5 le mois précédent.

“Bien que le secteur des services soit quasiment à l’arrêt, la croissance en Allemagne a été portée par la renaissance du secteur manufacturier, ce qui signifie que l’économie conserve un peu d’élan pour aborder le dernier trimestre de l’année”, commente Phil Smith, économiste d’IHS Markit.

* FRANCE - LE SECTEUR PRIVÉ RETOMBE EN CONTRACTION

PARIS - L’activité du secteur privé est repassée en territoire de contraction en septembre, pénalisée par la perte d’élan des services face à la résurgence des cas de contamination au COVID-19, montrent les résultats de l’enquête mensuelle que réalise IHS Markit auprès des directeurs d’achat (PMI).

L’indice composite, qui combine l’activité des services et celle du secteur manufacturier, a chuté à 48,5, conformément à une première estimation, après 51,6 en août.

Il retombe ainsi sous le seuil de 50, soit en territoire de contraction, pour la première fois depuis le mois de juin.

L’indice des services s’est lui aussi contracté, à 47,5 contre 51,5 le mois précédent.

“La hausse des cas de contamination par le COVID-19 ont contribué à un retournement de l’activité à la fin du troisième trimestre”, commente Eliot Kerr, économiste d’IHS Markit.

* GB - RALENTISSEMENT DE L’ACTIVITÉ MOINS MARQUÉE

LONDRES - L’économie britannique s’est révélée plus résistante que prévu le mois dernier en dépit d’un durcissement des restrictions liées à la crise sanitaire et de la fin d’une subvention gouvernementale en faveur des entreprises, notamment dans la restauration.

L’indice des services a reculé à 56,1 en septembre, après le pic de cinq ans atteint en août à 58,8. Il ressort toutefois au-dessus de l’estimation “flash” qui le donnait à 55,1.

L’indice composite calculé par IHS Markit/CIPS est tombé à 56,5, un chiffre supérieur à celui annoncé en première estimation (55,7), après le pic de six ans atteint le mois précédent à 59,1.

“Le secteur britannique des services a fait preuve d’une résistance encourageante en septembre, l’activité continuant de croître solidement malgré la fin du programme gouvernemental ‘Eat Out to Help Out’”, un mécanisme public de soutien au secteur de la restauration, a déclaré Chris Williamson, économiste chez IHS Markit.

“De nombreuses autres activités de services aux consommateurs ont renoué avec la contraction avec l’introduction de nouvelles mesures de confinement”, a-t-il ajouté.

* ESPAGNE - LE SECTEUR DES SERVICES S’ENFONCE DANS LE ROUGE

MADRID - L’activité du secteur des services espagnol s’est à nouveau contractée en septembre alors que les restrictions liées à la recrudescence des contaminations par le coronavirus ont pesé sur l’économie du pays.

L’indice PMI sectoriel est retombé à 42,4 après 47,7 en août, s’enfonçant davantage en contraction.

Cet indice a dépassé les 50 en juin et en juillet, lorsque le pays était sorti d’un confinement de trois mois. Mais la résurgence de l’épidémie et les restrictions sur les voyages imposées par divers pays européens ont plombé la saison touristique estivale.

“Les chiffres de septembre pour le secteur des services montrent à quel point la reprise est chancelante”, a déclaré Paul Smith, directeur économique d’IHS Markit.

* ITALIE - LA CONTRACTION S’EST POURSUIVIE EN SEPTEMBRE

ROME - Le secteur des services italien est resté en zone de contraction en septembre pour un deuxième mois consécutif, montrent les résultats définitifs de l’enquête mensuelle de l’institut IHS Markit auprès des directeurs d’achat.

L’indice PMI sectoriel s’est établi à 48,8 le mois dernier contre 47,1 en août, se maintenant sous la barre des 50 qui sépare une contraction de la croissance.

Les économistes interrogés par Reuters l’attendaient en moyenne à 46,7.

Le sous-indice des nouveaux contrats est resté stable à 48,4 en septembre, son septième mois en dessous du seuil de 50. (Bureaux européens de Reuters, version française Laetitia Volga et Patrick Vignal, édité par Blandine Hénault)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up