May 13, 2020 / 6:38 AM / 17 days ago

GB-Plus forte contraction de l'économie depuis 2008 au T1

LONDRES, 13 mai (Reuters) - L’activité économique britannique a subi au premier trimestre sa plus forte contraction en plus de 11 ans, frappée par la crise engendrée par le coronavirus et les mesures de confinement mises en oeuvre pour freiner sa propagation, montrent mercredi la première estimation du produit intérieur brut (PIB) publiée par l’Office national de la statistique.

Le PIB du Royaume-Uni a reculé de 2% sur la période par rapport aux trois derniers mois de 2019, là où le consensus Reuters tablaient sur une contraction de 2,5%. Il s’agit de sa plus forte baisse depuis le quatrième trimestre 2008, au plus fort de la crise financière.

En rythme annualisé, il s’est contracté de 1,6% contre -2,1% anticipé par le consensus.

Sur le seul mois de mars, le PIB a reculé de 5,8%, la plus forte baisse mensuelle jamais enregistrée.

L’ONS a précisé que la production dans le secteur des services britannique avait chuté de 1,9% au premier trimestre, un record, et que l’activité dans le secteur de la construction s’était également fortement contractée.

A l’issue de sa dernière réunion de politique monétaire, la Banque d’Angleterre (BoE) avait annoncé que son scénario de base prévoyait une contraction de 14% de l’économie britannique cette année suivi d’un rebond de 15% en 2021. (David Milliken, version française Laetitia Volga, édité par Blandine Hénault)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below