February 16, 2018 / 11:23 AM / 10 months ago

EDF n'est "pas sollicité" pour revoir son architecture-PDG

PARIS, 16 février (Reuters) - EDF n’est aujourd’hui “pas sollicité” pour revoir l’organisation de ses activités, a déclaré vendredi son PDG, Jean-Bernard Lévy.

Des sources au fait du dossier avaient déclaré en novembre dernier que le ministère de l’Economie réfléchissait à différentes pistes pour modifier la structure de l’électricien public, parmi lesquelles une scission des activités nucléaires, mais qu’il n’avait pas arrêté de projet précis à ce stade.

Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a également dit à des journalistes en janvier que l’hypothèse de loger les actifs nucléaires d’EDF dans une entité à part avait fait l’objet de discussions au sein du gouvernement mais qu’il n’y avait pas à ce stade de scénario privilégié d’évolution de l’organisation du groupe.

“Certains croient avoir entendu dans certains propos des déclarations d’intention quant à des changements (...)d’architecture. Nous, nous ne sommes pas sollicités aujourd’hui dans ce domaine”, a déclaré Jean-Bernard Lévy lors d’une conférence de presse de présentation des résultats du groupe.

EDF, dont l’Etat détient 83,5% du capital, a publié des résultats 2017 en forte baisse, pénalisés par des prix de marché dégradés et un repli de sa production nucléaire et hydraulique, mais le groupe table toujours sur un rebond de ses performances cette année. (Benjamin Mallet, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below