for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Malgré Geely, Renault continuera de travailler avec Daimler dans les moteurs, selon une source

La perspective d'un partenariat entre Daimler et le chinois Geely dans les moteurs ne signifie pas la fin de la coopération entre Daimler et Renault dans ce domaine, a dit à Reuters mardi une source du constructeur au losange. /Photo d'archives/REUTERS/Michaela Rehle

PARIS (Reuters) - La perspective d’un partenariat entre Daimler et le chinois Geely dans les moteurs ne signifie pas la fin de la coopération entre Daimler et Renault dans ce domaine, a dit à Reuters mardi une source du constructeur au losange.

Handelsblatt a rapporté que la maison mère de Mercedes allait collaborer avec Geely pour développer sa nouvelle génération de moteurs, dont la plupart seront fabriqués en Chine, signifiant selon le journal l’expiration du partenariat avec Renault.

“Les projets en cours sont poursuivis, de nouvelles opportunités sont à l’étude”, a ajouté la source.

A cause de la crise du diesel, Renault est confronté à une baisse des ventes d’organes mécaniques à ses partenaires, longtemps une des recettes du succès du constructeur français.

Renault, Daimler et Nissan collaborent depuis 2010 dans les petits moteurs essence et diesel, tandis que Nissan et Daimler sont associés sur un gros moteur essence fabriqué aux Etats-Unis.

Renault n’était pas disponible dans l’immédiat pour faire un commentaire.

Gilles Guillaume, édité par Jean-Stéphane Brosse

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up