for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

L'Etat ne cédera pas à la pression pour décider dès mercredi sur Suez-Veolia, dit Le Maire

Le gouvernement ne cédera à aucune pression pour prendre une décision dès mercredi sur la proposition de Veolia de racheter à Engie, dont l'Etat est actionnaire, l'essentiel de sa participation dans Suez, a déclaré mardi Bruno Le Maire (photo). /Photo prise le 28 septembre 2020/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Le gouvernement ne cédera à aucune pression pour prendre une décision dès mercredi sur la proposition de Veolia de racheter à Engie, dont l’Etat est actionnaire, l’essentiel de sa participation dans Suez, a déclaré mardi Bruno Le Maire.

Interrogé sur France Inter sur la nécessité d’un délai supplémentaire pour réagir à la proposition de Veolia, qui a donné à Engie jusqu’à ce mercredi pour lui répondre, le ministre de l’Economie a répondu: “Oui, moi je souhaite qu’on prenne le temps nécessaire et j’appelle les deux parties que ce soit Veolia et Suez au sens des responsabilités.”

“L’Etat ne cédera à aucune pression ni à aucune précipitation”, a-t-il ajouté. “Si on nous met le couteau sous la gorge en nous disant ‘écoutez, c’est demain, pas de discussion, il faut se précipiter’... Enfin, on n’est pas à une semaine, 15 jours ou trois semaines près.”

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up