for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Le gouvernement dément toute pression lors du vote d'Engie sur Suez

PARIS, 7 octobre (Reuters) - Le gouvernement a démenti “formellement” mercredi toute intervention du secrétaire général de l’Elysée, Alexis Kohler, pour orienter le vote du conseil d’administration d’Engie sur la cession à Veolia de l’essentiel de sa participation dans Suez.

Mediapart a rapporté qu’Alexis Kohler avait demandé aux représentants de la CFDT au conseil d’Engie, dont l’Etat est actionnaire, de ne pas prendre part au vote afin de garantir l’acceptation de l’offre de Veolia bien que le gouvernement ait réclamé officiellement davantage de temps pour permettre un accord avec Suez.

“Je démens formellement cette pseudo information (...) sur une intervention du secrétaire général de l’Elysée auprès des administrateurs”, a déclaré le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, à l’issue du conseil des ministres. “C’est totalement faux. Le secrétaire général de l’Elysée n’est pas intervenu (...) sur ce dossier.” (Elizabeth Pineau et Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up