for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Suez annonce l'échec d'une rencontre entre son état-major et le PDG de Veolia

PARIS, 29 septembre (Reuters) - Le groupe Suez a annoncé mardi que son président Philippe Varin et son directeur général Bertrand Camus avaient rencontré dans la soirée le PDG de Veolia, Antoine Frérot, sans parvenir cependant à ouvrir des discussions du fait, ajoute-t-il, du “refus de Veolia” de repousser la date limite de son offre sur une partie des parts d’Engie dans son capital.

“Devant le refus de Veolia de décaler l’échéance du 30 septembre et de faire une offre à tous les actionnaires de Suez, il n’a pas été possible de débuter les discussions”, déplore le groupe de service aux collectivités dans un communiqué.

La date du 30 septembre correspond à la date limite de validité fixée fin août par Veolia pour son offre de rachat de l’essentiel de la participation d’Engie dans le capital de son rival Suez (29,9% sur un total de 32%).

Suez réclame “en conditions préalables au dialogue entre les deux groupes” et “afin d’assurer l’égalité de traitement de ses actionnaires” la suspension de cette offre et le dépôt d’une offre publique par Veolia “pour 100% des actionnaires”.

“Si ces préalables venaient à être levés, des discussions pourraient débuter, sans précipitation, afin d’évoquer les grandes incertitudes du projet de rapprochement évoqué par Veolia ainsi que la protection des salariés”, ajoute Suez.

La rencontre de mardi soir s’est déroulée, précise Suez, “sous l’égide du ministère de l’Economie et des Finances”. L’Etat détient une part du capital d’Engie. (Benjamin Mallet édité par Henri-Pierre André)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up