for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Les pays du G7 condamnent "l'empoisonnement confirmé" de l'opposant russe Alexeï Navalny

WASHINGTON, 8 septembre (Reuters) - Les ministres des Affaires étrangères des pays du G7 condamnent “l’empoisonnement confirmé” de l’opposant russe Alexeï Navalny dans un communiqué publié mardi par le département américain d’Etat.

“Nous, ministres des Affaires étrangères du Canada, de France, d’Allemagne, d’Italie, du Japon, du Royaume-Uni et des Etats-Unis d’Amérique et Haut représentant de l’Union européenne (pour la politique extérieure et de sécurité commune) sommes unis dans la condamnation, dans les termes les plus forts possibles, de l’empoisonnement confirmé d’Alexeï Navalny”, peut-on lire dans ce communiqué.

L’opposant russe, âgé de 44 ans, a été victime d’un malaise le 20 août dernier à bord d’un avion entre la Sibérie et Moscou après avoir bu du thé à l’aéroport. Hospitalisé dans un premier temps à Omsk, en Sibérie, il a été transféré le 22 août en Allemagne.

La chancelière Angela Merkel a déclaré que son gouvernement était parvenu à la conclusion qu’il avait été victime d’un empoisonnement par un produit de la famille du Novitchok, un agent neurotoxique mis au point par l’armée soviétique dans les années 1970-1980 et déjà utilisé contre Sergueï Skripal, un ex-espion russe, et sa fille en Angleterre en 2018.

Le pouvoir russe, qui réfute toute implication dans l’empoisonnement présumé de l’opposant, demande à Berlin de produire des preuves de ses accusations. (Arshad Mohammed version française Henri-Pierre André)

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up