for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Sociétés

Airbus n'a pas pas de problème de liquidités, pas de licenciements à ce stade

PARIS, 30 avril (Reuters) - Le groupe Airbus discute régulièrement avec l’Etat du soutien à la filière aéronautique dans son ensemble mais n’a pas besoin de liquidités, a déclaré jeudi le président du groupe, Guillaume Faury.

“On est en dialogue très fréquent” avec l’Etat, a-t-il dit sur RTL en précisant “on n’est plus dans un problème de liquidités, on est dans un problème d’adaptation maintenant à la nouvelle situation” en termes de production et de livraison des avions, alors qu’Airbus a perdu un tiers de son activité industrielle en quelques semaines.

“La priorité numéro un c’est remettre en route le trafic aérien”, a-t-il souligné.

Guillaume Faury a également précisé sur RTL que le constructeur aéronautique européen n’envisageait pas de licenciements à ce stade, à la différence de son concurrent américain Boeing.

Myriam Rivet et Sudip Kar-Gupta, édité par Nicolas Delame

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up