for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up
Économie

Coronavirus/France: Pressés par le gouvernement, les assureurs augmentent leur soutien à l'activité

A Paris. Les acteurs du secteur des assurances en France, pressés par le gouvernement d'investir davantage pour soutenir une économie malmenée par la crise sanitaire, proposent de porter à près de 2,5 milliards d'euros leur participation à l'effort national. /Photo prise le 7 avril 2020/REUTERS/Gonzalo Fuentes

PARIS (Reuters) - Les acteurs du secteur des assurances en France, pressés par le gouvernement d’investir davantage pour soutenir une économie malmenée par la crise sanitaire, proposent de porter à près de 2,5 milliards d’euros leur participation à l’effort national.

Alors que la plupart des entreprises ne sont pas couvertes pour les risques liés à l’interruption d’activité découlant du confinement, le gouvernement avait jusqu’ici jugé insuffisante l’action des assureurs.

“J’ai reçu (...) hier soir (lundi-NDLR) les propositions complémentaires des assureurs”, a déclaré mardi le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire sur BFMTV et RMC, en estimant qu’il s’agit d’”une bonne proposition qui montre que les entreprises assurantielles s’engagent plus dans la solidarité”.

Dans le détail, les assureurs français proposent “d’investir 1,5 milliard d’euros sur des PME, notamment des PME de santé, dans le cadre d’un fonds qui se trouve à la Caisse des dépôts et consignations”, a annoncé Bruno Le Maire.

Cette initiative avait été annoncée par Reuters vendredi.

Les assureurs proposent également de doubler leur participation au fonds de solidarité pour les TPE, indépendants, micro-entrepreneurs et professions libérales, à 400 millions d’euros, ainsi que d’accorder 500 millions d’euros de remises commerciales à leurs clients, a précisé Bruno Le Maire.

“Je pense que c’est une bonne proposition. Nous allons l’étudier avec le Premier ministre dans la journée mais je pense que c’est une bonne proposition”, a-t-il dit.

Myriam Rivet et Leigh Thomas, édité par Nicolas Delame

for-phone-onlyfor-tablet-portrait-upfor-tablet-landscape-upfor-desktop-upfor-wide-desktop-up