March 3, 2020 / 2:35 PM / a month ago

Le Royaume-Uni devra compenser les éventuels tarifs post-Brexit-Tavares

FRANCFORT, 3 mars (Reuters) - PSA ne pourra continuer à exporter depuis et vers la Grande-Bretagne et investir dans ses usines britanniques que si le Royaume-Uni compense toute hausse des droits de douane qui pourrait résulter du Brexit, a déclaré mardi le président du directoire de PSA.

La Grande-Bretagne n’a pas encore finalisé un accord permettant de maintenir une situation de libre échange avec l’Union européenne. Tant que les discussions n’ont pas abouti, les investissements sont suspendus, a ajouté Carlos Tavares.

“Nous serons très désireux d’investir à Ellesmere Port s’il y a un scénario économique viable”, a poursuivi le président du directoire de PSA, faisant référence à l’une des deux usines britanniques du groupe qui attend l’attribution éventuelle de la production de la future Opel/Vauxhall Astra.

“Il nous faudra demander au gouvernement britannique de compenser cela. Il n’est pas éthique que les salariés d’Europe continentale paient pour les barrières douanières mises en place aux frontières du marché britannique”, a ajouté Carlos Tavares. (Edward Taylor, Gilles Guillaume pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below