March 12, 2020 / 1:36 PM / 16 days ago

BOURSE-Wall Street s'enfonce un peu plus à l'ouverture

12 mars (Reuters) - La Bourse de New York a ouvert sur une forte baisse jeudi après la décision de Donald Trump d’interdire pour un mois le territoire américain aux voyageurs de la plupart des pays européens, qui alimente l’inquiétude sur les retombées économiques de la pandémie de coronavirus.

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones perd 1.681,77 points, soit 7,14%, à 21 871,45 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, recule de 6,59% à 2.560,83 points.

Le Nasdaq Composite cédait 6,76% à 7.414,30 points à l’ouverture.

Les frontières américaines seront fermées dès samedi aux voyageurs en provenance de l’espace Schengen (26 pays au total, dont une grande majorité de ceux de l’Union européenne), a annoncé le président des Etats-Unis mercredi soir.

Cette décision, censée freiner la propagation du coronavirus, nourrit les craintes d’une paralysie économique durable liée à l’épidémie.

Parmi les valeurs les plus touchées par le repli général figurent logiquement la plupart des compagnies aériennes: American Airlines cède 11,99%, Delta Air Lines 9,82%, United Airlines 12,38%.

Le constructeur aéronautique Boeing abandonne quant à lui 15,89%. JPMorgan a abaissé sa recommandation sur le titre à “neutre”.

* Pour les valeurs à suivre, cliquez sur

Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below