April 30, 2019 / 7:09 AM / 5 months ago

Vodafone a découvert des "portes dérobées" chez Huawei-Bloomberg

30 avril (Reuters) - L’opérateur télécoms britannique Vodafone a découvert il y a plusieurs années des “portes dérobées” dans des équipements fournis à sa filiale italienne par le chinois Huawei, rapporte Bloomberg mardi.

Vodafone a repéré ces dispositifs dans un logiciel qui aurait pu donner à Huawei un accès non autorisé à son réseau fixe en Italie, montrent des documents émanant des services de sécurité de l’opérateur datant de 2009 à 2011, selon Bloomberg.

Vodafone affirme que le problème a été réglé il y a plusieurs années.

Dans un communiqué, Huawei dit avoir été informé de ces failles en 2011 et 2012 et les avoir traitées à l’époque, selon Bloomberg.

Les Etats-Unis soupçonnent Huawei de laisser les autorités chinoises utiliser ses équipements à des fins d’espionnage, ce que dément le groupe chinois. (Bertrand Boucey pour le service français, édité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below