May 22, 2019 / 2:26 PM / 4 months ago

Renault-Nissan-Le statu quo n'est pas possible-Le Maire

PARIS, 22 mai (Reuters) - Il n’est pas possible de maintenir le statu quo actuel sur l’alliance Renault-Nissan , qui doit au contraire progresser et être consolidée, a déclaré mercredi le ministre de l’Economie français, Bruno Le Maire.

“Le statu quo n’est pas possible, le statu quo fragilise l’ensemble, il faut avancer, progresser et consolider cette alliance”, a-t-il déclaré à la presse en marge d’une réunion ministérielle à l’OCDE.

L’arrestation de Carlos Ghosn en novembre au Japon et son éviction de la présidence de Nissan ont pesé sur les relations entre le constructeur japonais et Renault.

“J’ai toute confiance dans les capacités de Jean-Dominique Senard à obtenir des résultats concrets sur le renforcement de cette alliance qui est importante pour le Japon, pour la France et pour l’industrie automobile mondiale”, a ajouté Bruno Le Maire.

L’actuel président de Renault, Jean-Dominique Senard, est également président de l’alliance Renault-Nissan, qui comprend également le constructeur japonais Mitsubishi.

Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below