May 15, 2018 / 2:08 PM / 6 months ago

Air France-KLM appelle à la fermeté face aux compagnies du Golfe

PARIS, 15 mai (Reuters) - Les membres de l’Union européenne, dont la France, devraient rejeter les demandes de droits de trafic des compagnies du Golfe qui exercent une concurrence déloyale en étant fortement subventionnées par leurs Etats, a déclaré mardi le PDG sortant d’Air France-KLM Jean-Marc Janaillac.

“Les Etats membres dont la France devraient s’abstenir de délivrer de nouveaux droits de trafic à ces transporteurs aussi longtemps que ceux-ci ne se seront pas engagés vis-à-vis de l’UE à respecter les conditions d’une concurrence loyale”, a-t-il dit lors de l’assemblée générale des actionnaires.

Il a également appelé de ses voeux l’adoption par l’UE d’un instrument de défense commerciale spécifique au transport aérien pour lutter contre la concurrence “déloyale” de transporteurs “subventionnés par leurs Etats”.

La démission de Jean-Marc Janaillac de ses fonctions, annoncée le 4 mai à la suite de l’échec d’une consultation en interne sur les salaires à Air France, sera effective à l’issue de cette AG.

Air France-KLM a nommé mardi une équipe présidée par Anne-Marie Couderc, assistée d’un triumvirat de dirigeants actuels, pour piloter le groupe le temps d’une transition espérée “la plus brève possible” dans l’attente d’un nouveau PDG, sur fond de crise sociale à Air France. (Cyril Altmeyer, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below