February 13, 2018 / 2:03 PM / 8 months ago

SoLocal va supprimer un millier d'emplois en deux ans

PARIS, 13 février (Reuters) - Solocal va supprimer un millier d’emplois dans les deux ans à venir pour tenter de se redresser dans le cadre d’un nouveau plan stratégique à horizon 2020, a annoncé mardi son directeur général.

Dans la tourmente depuis plusieurs années, l’ex-Pages Jaunes a dévoilé ce mardi en Comité d’entreprise un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) touchant principalement ses équipes commerciales.

Il s’inscrit dans un plan conçu par la nouvelle direction du groupe visant à renouer avec la croissance du chiffre d’affaires en 2019 après une année 2018 de transition.

“Si on ne fait pas cela dans l’urgence, c’est la survie de l’entreprise qui est en jeu”, a expliqué à la presse le nouveau directeur général Eric Boustouller, un ancien haut-responsable européen de Microsoft.

Il a martelé sa confiance dans la capacité de l’entreprise à devenir un champion français du numérique au terme de son redressement.

Le groupe avait annoncé lundi soir avoir demandé la suspension de la cotation de son titre en Bourse jusqu’à jeudi dans l’attente de la publication d’un communiqué.

Le groupe, qui doit présenter ses résultats mercredi avant une journée investisseurs jeudi, a revu une nouvelle fois à la baisse début novembre ses prévisions pour 2017.

La société a changé de direction en septembre dernier pour tenter de se relancer au terme d’une restructuration financière et d’un long conflit avec une partie de ses actionnaires.

Dans un secteur des annuairistes mis à mal par l’émergence de nouveaux champions du numérique comme le moteur de recherche Google, Solocal, qui possède les sites PagesJaunes et Mappy, tente de se distinguer en se spécialisant dans l’accompagnement des petites et moyennes entreprises dans leur communication numérique.

Il peine toutefois à compenser le déclin structurel des revenus générés par ses imprimés avec ses nouvelles activités dans le numérique.

L’action Solocal avait clôturé lundi soir à 0,9975 euros. Il affiche une progression de 20% depuis le début de l’année après avoir perdu près d’un tiers de sa valeur l’an dernier.

Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below