December 19, 2017 / 6:35 PM / 7 months ago

France-Aucune décision sur une privatisation de Groupe ADP-APE

PARIS, 19 décembre (Reuters) - Le gouvernement n’a pris aucune décision ni aucune orientation concernant une éventuelle privatisation de Groupe ADP, l’exploitant des aéroports de Paris, a déclaré mardi le commissaire aux participations de l’Etat, Martin Vial.

Groupe ADP fait partie des participations de l’Etat citées notamment pour financer le fonds de 10 milliards d’euros pour l’innovation prévu pour être opérationnel le 1er janvier 2018.

“Contrairement à ce que je lis beaucoup dans la presse en ce moment, aucune décision ni aucune orientation n’a été prise par le gouvernement”, a-t-il dit sur France Info, faisant écho aux propos tenus lundi par une source gouvernementale à Reuters.

Selon Les Echos de lundi, l’Etat envisagerait d’accorder à Groupe ADP une concession de très longue durée (50 ou 100 ans)donnant lieu, à terme, à prolongation ou à mise en concurrence. Puis dans un second temps, il décidera de la forme de la vente des titres du groupe, en blocs sur les marchés, en lots sous forme d’enchères, ou en intégralité en gré à gré avec une concurrence limitée.

L’Etat, qui détient 50,6% de Groupe ADP, envisage ainsi de ramener sa participation dans la Française des Jeux (FDJ) de 72% à 25-30% en s’octroyant des droits spécifiques.

“Cela fait partie des ensembles des activités pour lesquelles nous étudions l’évolution du capital”, a dit Martin Vial.

“Là non plus, aucune décision n’a été prise, a-t-il ajouté. (Cyril Altmeyer, édité par Elizabeth Pineau)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below