November 7, 2017 / 3:59 PM / a year ago

Paradise Papers-Dassault dit respecter ses obligations fiscales

PARIS, 7 novembre (Reuters) - Dassault Aviation a fait valoir mardi qu’il n’avait mis en place aucune structure d’optimisation fiscale pour échapper à l’impôt français ou à la TVA française, en réponse à des révélations de l’enquête “Paradise Papers”.

“Dassault Aviation a mis en place sept sociétés de location-financement à l’île de Man, uniquement entre 2008 et 2012, pour répondre aux besoins de financement de clients dans un contexte de crise financière”, précise dans un communiqué le constructeur des jets Falcon et de l’avion de combat Rafale.

Selon le Monde, qui participe à l’enquête menée par Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), Dassault Aviation aurait aidé ses clients à s’exonérer du paiement de la TVA sur leurs Falcon enregistrés sur l’île de Man. (Cyril Altmeyer, édité par)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below