21 septembre 2017 / 18:59 / il y a 25 jours

Paris voit un accord rapide sur STX, accord naval plus lointain

PARIS, 21 septembre (Reuters) - La France espère un accord sur l‘avenir des chantiers navals STX lors du sommet franco-italien de mercredi prochain mais estime qu‘un éventuel rapprochement entre Naval Group (ex-DCNS) et l‘italien Fincantieri sera plus long à négocier, a déclaré jeudi le ministre de l‘Economie Bruno Le Maire.

“Je souhaite que nous trouvions un accord entre les gouvernements français et italien pour le sommet du 27 septembre, sur STX”, a-t-il dit à des journalistes à l‘issue d‘un réunion à Paris avec des fournisseurs du secteur aéronautique.

“Sur Naval Group et Fincantieri, là on est sur des projets de beaucoup plus long terme”, a ajouté Bruno Le Maire.

La remise en cause de l‘accord de cession de STX à l‘italien Fincantieri a irrité les pouvoirs publics italiens et suscité la polémique sur les investissements français dans les entreprises italiennes.

Rome et Paris se sont donné jusqu‘au 27 septembre, date de leur sommet bilatéral à Lyon, pour tenter de trouver un compromis.

Dans le cadre du règlement du dossier STX, la France a proposé à l‘Italie d‘étendre la coopération à la défense navale, dont Naval Group est un acteur important.

Selon BFM Business, le sommet franco-italien de Lyon devrait lancer le rapprochement entre Naval Group et Fincantieri.

Tim Hepher, avec Dominique Rodriguez, édité par Elizabeth Pineau

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below