September 6, 2018 / 5:00 AM / 16 days ago

Bourbon creuse ses pertes, discute toujours avec ses créanciers

PARIS, 6 septembre (Reuters) - Bourbon a creusé ses pertes au premier semestre 2018, dans un contexte de marché toujours difficile, mais s’est dit confiant dans sa capacité à obtenir un aménagement de sa dette auprès de ses créanciers et à trouver de nouveaux partenaires financiers.

Le groupe de services maritimes pour l’offshore pétrolier et gazier a souligné dans un communiqué que la reprise des investissements du secteur restait “faible” mais qu’elle devrait commencer à se matérialiser tout au long de 2019, avec un impact positif attendu sur les taux d’utilisation de ses navires, même si les prix resteront “durablement bas”.

Après avoir annoncé en juillet un accord lui permettant de différer l’ensemble de ses remboursement (“waiver”), Bourbon a fait savoir jeudi qu’il poursuivait “activement” ses discussions avec ses créanciers et qu’il cherchait de nouveaux partenaires financiers.

Tout en soulignant que la trésorerie générée par son activité lui permettait de faire face à ses besoins courants d’exploitation durant les 12 prochains mois, le groupe a toutefois dû reclasser à son passif l’exigibilité de sa dette, qui atteint 1,3 milliard d’euros.

Bourbon a enregistré à fin juin une perte nette part du groupe de 197 millions d’euros (contre -170 millions au premier semestre 2017), un excédent brut d’exploitation ajusté (Ebitdar hors plus-values) de 70,6 millions (-51,4%) et un chiffre d’affaires ajusté de 340 millions (-26,0%). (Benjamin Mallet, édité par Juliette Rouillon)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below