12 décembre 2016 / 08:35 / dans 9 mois

Air France renonce à étudier la filialisation de son pôle maintenance

PARIS, 12 décembre (Reuters) - Air France renonce à lancer une étude sur une éventuelle filialisation de son pole de maintenance, écrit son directeur général Franck Terner dans une lettre aux syndicats diffusée lundi par la CFDT.

Dans son plan “Trust Together”, Air France-KLM avait annoncé envisager une filialisation de son pôle de maintenance pour renforcer ses positions sur ce marché en croissance, tout en en conservant le contrôle.

Cette perspective avait suscité des inquiétudes en interne chez Air France.

“Il y a manifestement un malentendu sur les objectifs poursuivis et pour certains un sentiment d‘exclusion qui va à l‘inverse de l‘esprit de Trust Together”, écrit Franck Terner dans une lettre, dont une porte-parole d‘Air France-KLM a confirmé l‘authenticité.

“En accord avec Jean-Marc Janaillac (le PDG d‘Air France-KLM), l‘étude d‘une éventuelle filialisation ne sera donc pas lancée”, ajoute le nouveau directeur général d‘Air France à l‘intention de la CFDT, la CFE-CGC et l‘Unsa, les trois principaux syndicats du personnel au sol de la compagnie.

Franck Terner a succédé début novembre au PDG Frédéric Gagey à la tête d‘Air France, dont Jean-Marc Janaillac a pris également la présidence avec l‘intention d‘apaiser une compagnie qui a connu deux grèves consécutives de ses navigants cet été. (Cyril Altmeyer, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below