December 14, 2018 / 6:01 PM / in 5 months

Telecom Italia-Vivendi demande la révocation de 5 administrateurs

PARIS, 14 décembre (Reuters) - Vivendi a annoncé avoir écrit ce vendredi au conseil d’administration de Telecom Italia en vue d’obtenir la convocation d’une assemblée générale des actionnaires ainsi que la révocation de cinq membres du conseil choisis par le fonds Elliott.

Le groupe de médias et de divertissement, engagé dans un bras de fer depuis plusieurs mois avec le fonds d’investissement, avait annoncé un peu plus tôt dans la semaine sa volonté de réunir les actionnaires de l’opérateur historique italien.

Le géant français, qui est contrôlé par Vincent Bolloré (Bolloré) souhaite que les actionnaires se prononcent sur la désignation de nouveaux commissaires aux comptes.

Vivendi, qui contrôle environ 24% du capital de Telecom Italia, veut également obtenir la révocation de cinq administrateurs issus de la liste d’Elliott, victorieuse lors de la dernière assemblée générale de l’opérateur.

“Ceux-ci ont fait preuve d’un manque substantiel d’indépendance et de respect envers les règles de gouvernance les plus élémentaires et fondamentales, affectant négativement l’organisation et l’image de Telecom Italia”, fait valoir Vivendi dans un communiqué.

Vivendi vise Fulvio Conti, Alfredo Altavilla, Massimo Ferrari, Dante Roscini et Paola Giannotti de Ponti.

Il souhaite les remplacer par Flavia Mazzarella, Franco Bernabè, Gabriele Galateri di Genola, Rob van der Valk et Francesco Vatalaro. (Gwénaëlle Barzic, édité par Benoît Van Overstraeten)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below