27 septembre 2017 / 09:33 / dans 2 mois

La France et l'Italie trouvent un compromis sur STX-Le Monde

PARIS, 27 septembre (Reuters) - La France et l‘Italie sont parvenues à un compromis sur le partage du capital de STX qui verrait l‘italien Fincantieri obtenir 51% des droits de vote au sein des chantiers navals mais avec la possibilité pour Paris de reprendre le contrôle en cas de non-respect des engagements, selon le journal Le Monde.

Cet accord sera dévoilé dans la soirée à l‘occasion d‘un sommet réunissant les chefs d‘Etat français et italien à Lyon, ajoute le quotidien.

La décision du gouvernement français de procéder fin juillet à la nationalisation des chantiers navals de Saint-Nazaire face au refus de Fincantieri d‘accepter un partage à parité du capital avait suscité l‘ire des autorités italiennes et jeté un froid sur les relations entre Paris et Rome.

Pour trouver une solution de sortie de crise, Paris et Rome se sont mis d‘accord sur un accord à plusieurs étages prévoyant une répartition à parité du capital entre les deux parties assortie d‘un prêt portant sur 1% du capital accordé à Fincantieri.

“L’accord sur ce prêt décisif de 1%, établi sur douze ans, prévoit des rendez-vous réguliers entre Français et Italiens au cours de cette période. Si les promesses n‘ont pas été tenues, la France pourra récupérer le précieux 1% et retirer à Fincantieri son rôle prédominant”, explique Le Monde. (Gwénaëlle Barzic, édité par Dominique Rodriguez)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below