31 janvier 2017 / 06:03 / il y a 8 mois

Interparfums revoit en hausse sa prévision avec Coach et Rochas

* Croissance organique meilleure que prévu au T4 2016 de 14,6%

* Le CA 2017 devrait atteindre 385-390 mlns, la marge 13%-13,5%

* Les ventes de Coach pourraient atteindre 45 mlns en 2017

par Pascale Denis

PARIS, 31 janvier (Reuters) - Interparfums a révisé mardi en légère hausse ses objectifs de ventes pour 2017 après une fin d‘année 2016 meilleure que prévu grâce aux performances des parfums Montblanc, Rochas et Coach.

Le concepteur de parfums sous licence a vu ses ventes grimper de 14,3% au quatrième trimestre 2016, à 92,7 millions d‘euros (+14,6% à taux de change constants), portant la progression de son chiffre d‘affaires annuel à 11,7%, à 365,6 millions d‘euros, et sa croissance organique à 12,5%.

“Après un très bon démarrage en janvier, nous ferons un peu mieux que prévu cette année”, a déclaré à la presse Philippe Benacin, PDG d‘Interparfums.

Les performances de Montblanc (propriété de Richemont ) - dont les ventes ont progressé de 25% en 2016 à 110 millions d‘euros -, la relance du parfum Rochas et le lancement réussi d‘un premier jus pour Coach ont compensé le recul de Jimmy Choo (-2%) et Lanvin (-13%).

Le groupe nourrit de grandes ambitions pour Coach qui pourrait devenir, à terme, sa première marque devant Montblanc.

Pour l‘heure, ses ventes devraient atteindre 45 millions d‘euros en 2017 avec l‘extension de sa commercialisation internationale et un premier jus masculin à l‘automne.

Interparfums mise aussi sur Rochas, avec le lancement en cours d‘un nouveau jus féminin, “Mademoiselle Rochas”.

Au total, les ventes du groupe devraient atteindre 385 à 390 millions d‘euros en 2017, au lieu des 380 millions prévus en novembre, et la marge opérationnelle se situer entre 13,0% et 13,5%.

Pour Lanvin, dont les ventes ont décroché, Interparfums estime ne pas être touché par les difficultés rencontrées par la griffe et dit tabler sur une légère croissance en 2017.

“Le parfum est surtout vendu en Russie et en Asie, des marchés peu touchés par ce qui se passe en France”, a-t-il dit.

Pris dans la tourmente depuis le départ de son ancien directeur artistique Alber Elbaz, Lanvin a vu ses ventes et ses résultats chuter en 2016, ont déclaré à Reuters des sources proches du dossier.

Voir aussi :

* Interparfums relance la mode masculine de Rochas (Edité par Jean-Michel Bélot)

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below